jeudi 22 février 2018

Visiteurs : 206 930   
TV AGRI
TV AGRI

Nouvelles fraîches

Hollande an 1 : la moyenne pour Le Foll

L’Institut Thomas More* a mesuré et noté la mise en œuvre des 762 promesses de François Hollande pendant sa campagne présidentielle. Au terme de cette première année, le président et son équipe gouvernementale obtiennent la note de 7,5 sur 20. Seuls trois ministres ont la moyenne : Fleur Pellerin (économie numérique, 10/20), Manuel Valls (sécurité, 10,5/20) et Stéphane Le Foll à l’agriculture (10,5/20). « La France maintient son enveloppe Pac, constate l’institut. Mais aucune réforme structurelle du premier poste budgétaire européen n’a été engagée, ni même discutée… ».  Pour le reste, « ce qui se dessine d’après les premières mesures, c’est la poursuite d’une politique agricole on ne peut plus classique : défense des filières (filière porcine, viticulture, apiculture), défense des producteurs dans leur bras de fer avec la distribution et incitations à l’installation des jeunes agriculteurs ». Dans le détail, l’Institut Thomas More note 31 engagements du candidat Hollande dans les secteurs de l’agriculture, de la pêche et de la chasse. Parmi les bonnes notes, des mesures sociales (retraite = 16,5, aménagement des cotisations sociales = 14), le soutien des agriculteurs face à la GMS (13,5), la viticulture (droits de plantation = 14), l’apiculture (15,5). En revanche, aucune promesse en faveur d’une agriculture plus verte n’obtient la moyenne : l’agriculture bio (8,5), le verdissement (7,5), la filière porcine (8,5). Quand à la réforme de la Pac, la note est de 8/20.

institut-thomas-more.org*

 

Hollande an 1 : 9,5 pour Lurel,

Le ministre des Outre-Mer n’obtient que 9,5/20 dans l’analyse de l’Institut Thomas More. Il faut dire que deux des 40 engagements de François Hollande décrochent un zéro pointé : le rattachement du ministère auprès du Premier ministre et la réforme territoriale. Sinon, le parcours de l’ancien président du Conseil régional de Guadeloupe est plutôt honorable : 14/20 pour sa loi sur la régulation économique outre-mer, 13,5 pour l’aide à la filière banane, 16,5 pour le désenclavement numérique, etc. Parmi les autres secteurs, notons un 8/20 pour les transports, 5,5 pour l’environnement et 7,5 pour celui des entreprises.