vendredi 16 novembre 2018

Visiteurs : 291 380   

Nouvelles fraîches

Cour européenne de justice : l’autre jugement du 30 mai

Le 30 mai dernier, la Cour de justice de l’Union européenne ne s’est pas uniquement prononcée sur la question de la CVO (cf. notre Blog du 3 juin). La CJUE a également rendu un arrêt sur le calcul de la valeur de la production commercialisée (VPC) pour les organisations de producteurs (OP) du secteur des fruits et légumes transformés. La Cour avait été saisie par des fédérations d’entreprises de f&l transformés espagnole et italienne. Le dossier est très technique. En résumé, nous pouvons dire que la Cour annule les dispositions du règlement de la Commission étendant au secteur des f&l transformés le mécanisme de calcul de la VPC existant pour les f&l frais. Il est difficile à l’heure actuelle de se faire une idée des conséquences de cette décision. Et les « défenseurs » (Commission européenne, Etats concernés, fédérations de coop et/ou d’OP, …) s’interrogent encore sur l’intérêt de faire appel de la décision. Car l’enjeu se chiffre en plusieurs dizaines de millions d’euros au niveau européen. Et par ailleurs, les juristes des différents pays n’arrivent pas à se mettre d’accord sur la portée de la décision. De là à envisager un scénario catastrophe où les entreprises devraient rembourser les aides perçus… Une affaire « plans de campagne » f&l transformés à l’échelle européenne. Le fait que dans son arrêt, la Cour décide que « les paiements aux organisations de producteurs » effectués avant la date du jugement « sont à considérer comme définitifs » ne suffit pas à rassurer les OP concernées.

Cités de la gastronomie : qui rédige le menu ?

Les journalistes ont reçu pas moins de trois documents pour annoncer un rendez-vous concernant le futur réseau des Cités de la gastronomie. Le problème, c’est que les trois versions sont légèrement différentes. L’agenda de Guillaume Garot indique la « remise du rapport de M. Jean-Robert Pitte sur la Cité de la Gastronomie ». Celui de Stéphane Le Foll annonce « une conférence de presse de présentation des Cités de la gastronomie ». Enfin, un Mel invite « au lancement officiel du réseau des Cités de la Gastronomie ». Seul point d’accord, la date et l’heure : mercredi 19 juin à 8h30. L’information appartient à ceux qui se lèvent tôt !

Jean-Michel Lemétayer a de la suite dans les idées

Les journalistes qui ont de la mémoire (si, si, ça existe !) se souviennent qu’en janvier 2009, Jean-Michel Lemétayer, alors président de la FNSEA, était courtisé par l’UMP pour être candidat aux élections européennes. A l’époque, il avait expliqué avoir décliné cette proposition pour plusieurs raisons : la préparation de sa succession à la FNSEA, son intérêt pour la Sopexa (dont il est depuis devenu président) et un projet de Cité culinaire à Rennes. Il faut bien reconnaître que ce dernier point avait fait doucement ricané la confrérie des journalistes agricoles. Ils ont manifestement eu tort. Le Centre Culinaire Contemporain de Rennes sera inauguré ce vendredi 21 juin par Guillaume Garot. Jean-Michel Lemétayer et le ministre délégué à l’agroalimentaire ne se quittent plus depuis quelque temps. JML a accompagné le Président de la République et le ministre au Japon (voir notre Blog du 10 juin). Guillaume Garot a participé à l’assemblée générale de la Sopexa le 11 juin et les deux hommes prendront leur petit-déjeuner ensemble le 20 juin, veille de l’inauguration du Centre Culinaire de Rennes.

Felcoop élit son nouveau bureau

Le conseil d’administration de Felcoop qui s’est réuni le 6 juin a procédé à l’élection de son nouveau bureau. Jean-Michel Delannoy (France Endive – Nord), président sortant, a été réélu à l’unanimité. Claude Relhinger, président de Blue Whale (Tarn-et-Garonne) a été reconduit au poste de 1er vice-président. Bernard Guillard, vice-président d’Agrial (Manche) a été élu 2ème vice-président et Christophe Rousse, président de Solarenn (Ille-et-Vilaine), entre au bureau en qualité de président de la commission agro-alimentaire récemment créée par Felcoop, pour étudier tous les problèmes d’actualité économique des coopératives et sica (ecotaxe, hauteur des palettes, problèmes commerciaux,…). Les autres membres du bureau sont Christophe Thibault, trésorier (Fleuron d’Anjou, Maine-et-Loire) ; Christophe Belloc (Stanor, Tarn-et-Garonne) ; Jean-Luc Jagueneau (France Prune, Lot-et-Garonne) ; Luc Jeanneau (Coop de Noirmoutier, Vendée)  et Laurent de Meillac (UGPBAN, Martinique et Guadeloupe). Enfin, deux nouveaux administrateurs ont rejoint le conseil d’administration : Jean-Pierre Cuxac (Copébi, Vaucluse) et Christophe Dupic (Les vergers de Lorraine, Meurthe-et-Moselle).

Brèves de Blog

  • « Les emblavements en pommes de terre de conservation ont atteint 117 150 ha en 2013 contre 113 240 ha en 2012, ce qui correspond à une hausse de 3,4% des surfaces (après une légère baisse des surfaces de – 0,2% en France en 2012) » indiquent l’UNPT et le CNIPT dans un communiqué commun daté du 10 juin.
  • Les objectifs du pacte de lutte contre le gaspillage alimentaire signé le 14 juin « répondent aux initiatives déjà menées par les coopératives agricoles et agroalimentaires depuis plusieurs années » souligne Coop de France. « Ce pacte national engage à la fois l’Etat et les parties prenantes que sont notamment les collectivités locales, les producteurs agricoles, les industries de l’agroalimentaire, les marchés de gros, la grande distribution ainsi que la restauration collective et commerciale ».