jeudi 20 septembre 2018

Visiteurs : 278 008   

Nouvelles fraîches

Interfel veut s’ouvrir à d’autres organisations professionnelles

Pour la première fois, la Coordination rurale et la Confédération paysanne étaient invitées à la partie plénière de l’assemblée générale d’Interfel qui se tenait le 26 juin à Paris. Seule la CP était présente. « Nous frappons à la porte de l’interprofession au nom du pluralisme » a déclaré André Bouchut, représentant de la CP. Dans son rapport moral, Bruno Dupont, président d’Interfel, a précisé que le moment était venu « de s’interroger sur la réflexion que nous devons avoir quant à l’opportunité d’ouvrir notre interprofession à de nouvelles organisations professionnelles ». « Mais cela n’est possible que si au préalable nous acceptons de réformer nos statuts afin d’améliorer la gouvernance de notre interprofession afin d’allier plus efficacement la nécessaire concertation indispensable aux prises de décisions interprofessionnelles ». Pour Bruno Dupont, cet élargissement ne concerne pas seulement les syndicats agricoles, mais aussi d’autres familles professionnelles comme celle de la grande distribution. En effet, actuellement, Intermarché, Leclerc et Système U, n’étant pas membres de la FCD, ne sont pas représentés à Interfel. Bruno Dupont souhaite faire aboutir la réforme des statuts avant la fin de l’année.

Champignons : le GEPC dénonce la future Pac

Le Groupement européen des producteurs de champignons (GEPC) a tenu récemment son assemblée générale à La Rioja (Espagne). « L’équilibre des marchés du champignon de couche frais et surtout en conserve reste fragile » constate le GEPC. Et cela malgré un contexte plus favorable : des importations quasi stables, des exportations conjoncturelles sur le marché nord-américain (suite à l’arrêt des importations de conserves chinoises qualitativement non conformes) et des stocks de produits transformés maîtrisés. « Une probable réduction de la production dans la plupart des pays producteurs européens est attendue, bien que des programmes spécifiques européens d’aides aux investissements risquent de stimuler la production de certains pays ». Enfin, « Les producteurs regrettent fortement que la production de champignon soit de facto exclue de tout dispositif de la PAC 2020 (aides directes et développement rural). L’acte de production, qui s’effectue sur un substrat composé de paille et de fumier, et non sur une terre arable, conduit à cette exclusion ».

FNPF : les fruits de France sont là

« Les fruits d’été de France sont enfin disponibles en quantité et en qualité » écrit la FNPF dans un communiqué daté du 25 juin. La fédération exhorte la grande distribution à « basculer ses approvisionnements vers l’origine France ». « La FNPF veille, surveille, se mobilise et se mobilisera autant que de besoin pour assurer la présence de ces produits dans tous les magasins, au juste prix » conclut le communiqué

Brèves de blog

  • La sixième édition de Medfel, le rendez-vous annuel du commerce des fruits et légumes frais de la Méditerranée se tiendra les 13, 14 et 15 mai 2014.
  • L’Australie a informé le Comité des sauvegardes de l’OMC qu’elle avait ouvert, le 21 juin 2013, une enquête en matière de sauvegardes sur les tomates en boîte. Il est indiqué dans la notification que les tomates en boîte proviennent principalement de l’Italie, de l’Argentine, de l’Allemagne, de la Turquie et des États-Unis.
  • L’institut de recherche et d’études Méditerranée et Moyen-Orient (Iremmo) a présenté le 26 juin sa nouvelle collection « La bibliothèque de l’Iremmo » éditée par l’Harmattan. Parmi les premiers ouvrages de cette collection : « Pour le futur de la Méditerranée, l’agriculture » par Sébastien Abis, « Sociétés arabes en mouvement » de Sylvia Chiffoleau,… D’autres ouvrages sont en préparation dont : « Pour accompagner les migrations en Méditerranée » par Catherine Withol de Wenden, « Stratégies en Méditerranée » de Jean-François Coustillière et Pierre Vallaud,…