mardi 18 juin 2019

Visiteurs : 338 855   

Récolté dans la presse

OGM : l’Inra siffle la fin des essais

« Il n’y a plus de recherche sur les OGM en France » titre Le Figaro du 16 juillet. Le quotidien indique que l’Inra a procédé, le week-end du 14 juillet (!) à la destruction de la dernière parcelle expérimentale du pays. Il s’agissait d’une parcelle de peupliers transgéniques (surface : 1400 m2, près d’Orléans). « Du coup, la France, qui était dans le peloton de tête mondial en matière de recherches en biotechnologies à la fin des années 1990, est devenue un territoire « free of GMO » » ; « Le fiasco est complet » déplore le biologiste Marcel Kuntz (CNRS, université de Grenoble) cité par Le Figaro. « Les opposants ont cru combattre Monsanto mais, en réalité, c’est la recherche publique qui a été laminée ». Et dire que la Bastille a été prise pour lutter contre l’obscurantisme…

Légumes surgelés : Cecab se sépare de 8 usines

« Cecab se sépare de 8 sites de conditionnement de légumes surgelés » annonce le quotidien Les Echos (16/07). « Quatre sont situés en Pologne, deux en Hongrie et deux autres en France à Comines dans le Nord et Moréac dans le Morbihan ». Le quotidien précise que ces sites « vont être vendus à Pinguin NV qui prendra le nom de Greenyard Foods le 1 er septembre prochain. Le groupe belge possédait déjà 10 % du capital de ces usines et en assurait la gestion par un contrat de location. Il reprend 100 % des 6 usines de Cecab situées à l’étranger et 66 % des actions des deux basées en France ». La raison de cette vente : Cecab « doit financer le sauvetage de sa filiale de transformation porcine Gad . » Si Cecab se défait de ces usines de surgélation de légumes, « il continuera de les approvisionner en matières premières issues des producteurs de la coopérative. De plus, elles fabriqueront toujours des légumes surgelés sous la marque d’Aucy qui appartient à Cecab ».