Cabinets ministériels : Le Foll et Garot, bons élèves

Le ministère des Finances a publié un document sur les effectifs des cabinets ministériels. Alors que Jean-Marc Ayrault avait décidé de plafonner le nombre des membres des cabinets (15 par ministre, 10 par ministre délégué), c’est l’inflation. Le nombre de conseillers est passé de 525 à 565 d’août 2012 à août 2013 (+7,6%), alors que le gouvernement compte un ministère de moins. Bon élève, Stéphane Le Foll respecte la règle des 15 collaborateurs, ce qui n’est pas le cas de 20 de ses collègues. Ainsi Victorin Lurel (Outre-Mer) dispose de 17 conseillers, Philippe Martin (Ecologie) de 16, Arnaud Montebourg (Redressement productif) de 18. Ministre délégué à l’agroalimentaire, Guillaume Garot se contente de son quota de 10 collaborateurs.

Coop de France appelle l’Etat à respecter ses engagements sur le CICE

Coop de France a refusé de participer à la conférence, organisée le 22 octobre par les ministères de l’Agriculture et du Travail, sur l’engagement des filières agricoles et agroalimentaires en matières d’emploi. « Coop de France est toujours dans l’attente d’une décision favorable des autorités publiques permettant aux coopératives agricoles de bénéficier du CICE » indique la fédération des coopératives agricoles dans un communiqué. « Il semblerait que la Commission européenne y soit peu favorable ». « Coop de France rappelle solennellement les pouvoirs publics français à leurs engagements : la baisse des charges sociales, condition nécessaire à la compétitivité de nos entreprises ».

Ecotaxe (1) : Légumes de France veut « poursuivre le combat jusqu’à sa suppression »

A la suite des manifs du 22 octobre contre l’écotaxe (qui ont mobilisés des agriculteurs dans 60 départements), Légumes de France demande aux producteurs de « continuer le combat » et de « maintenir la pression jusqu’à sa suppression ». Le syndicat des producteurs de légumes considère que l’écotaxe est « inefficace », « anti-développement durable et anti-proximité » et « inégalitaire ».

 Ecotaxe (2) : manif’ samedi dans le Finistère

De violentes manifestations ont eu lieu de week-end dans le Finistère contre l’écotaxe. Un manifestant a été grièvement blessé (une main arrachée). Les manifestants (agriculteurs, routiers, salariés de l’agroalimentaire,…) voulaient abattre le dernier des trois portiques encore debout dans le département. Ils se sont heurtés aux forces de l’ordre. Après ces incidents, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll a indiqué, dimanche soir sur France 5 qu’il avait «parfaitement entendu» et «parfaitement compris» le message exprimé par les manifestants bretons. Il a ajouté qu’il remettrait «des propositions au Premier ministre» lundi, comportant notamment des mesures pour l’agriculture et l’agroalimentaire. Toutefois, le gouvernement, par la voix du ministre de l’Economie Pierre Moscovici, a confirmé l’entrée en vigueur de l’écotaxe le 1er janvier prochain. Les finistériens ont annoncé une nouvelle manifestation samedi prochain à Quimper.