La Réunion : plus de 60 millions d’euros de pertes

Le passage destructeur du cyclone Bejisa a gravement touché l’agriculture réunionnaise. A la fin de la semaine, les pertes étaient estimées à 62 millions d’euros par la chambre d’agriculture. Avec des disparités selon les filières : 100 % de pertes pour l’horticulture, 90 % pour le maraîchage, 80 % pour les arbres fruitiers (mais la récolte de mangue est totalement perdue). Pour le secteur de l’élevage, les pertes sont évaluées à 2 millions d’euros (essentiellement des dégâts sur les clôtures ou sur les bâtiments). Enfin, la récolte de la canne était terminée au moment du passage du cyclone. Il faudra donc attendre la repousse pour pouvoir constater les éventuelles conséquences. Notons que le président de la FNSEA, Xavier Beulin, devait se rendre ce week-end sur l’Ile.

Le Caf lance les Etats généraux de l’agriculture

Le Conseil de l’agriculture française (Caf) qui rassemble les organisations professionnelles syndicales, mutualistes et consulaires, va organiser en février les Etats généraux de l’agriculture.  Nous devons remettre l’agriculture à la place qui doit être la sienne » et pour cela « nous avons besoin de réponses qui doivent être les plus claires possibles », a déclaré Xavier Beulin, le président de la FNSEA et du Caf. L’enjeu : « mettre sur la table des questions concrètes » sur la simplification administrative, la modernisation des entreprises et le développement de l’emploi. Plusieurs ministres (agriculture, agroalimentaire, industrie, formation professionnelle, commerce extérieur,…) pourraient participer à ces travaux dont le but est d’arracher des décisions concrètes au gouvernement. Le Premier ministre est convié à venir clôturer les débats. Reste à trouver une date pour cette journée, dont l’organisation opérationnelle pourraient être confiée à Publicis Events, une agence présidée par Franck Louvrier, qui fut le conseiller communication de Nicolas Sarkozy à l’Elysée. Le Caf souhaite que cette manifestation se déroule, à Paris, à la veille du salon de l’agriculture, soit le 20 ou le 21 février, en fonction des disponibilités de Jean-Marc Ayrault. Sachant que par ailleurs, le Sommet du végétal (congrès commun de l’AGPB, de l’AGPM et de la Fop) se tiendra du 18 au 20 février à Nantes.

Fiscalité : les taxes indésirables

Parmi les sujets qui seront traités à ces Etats généraux, la fameuse liste des 150 taxes « inutiles » mises au jour par le Medef en 2010. Elle a été évoquée à plusieurs reprises à l’occasion de la conférence de presse annonçant cette manifestation. Et le ministre du Budget, Bernard Cazeneuve, a repris ce projet à son compte. Tout va bien donc ? Sauf que dans la fameuse liste du Medef, il y a beaucoup de taxes qui concernent le monde agricole nous apprend Les Echos (07/10) : « L’agriculture et l’alimentation s’acquittent ainsi d’une dizaine de taxes affectées (taxe sur les appellations d’origine protégée, taxe sur les céréales, taxe sur le lait et les produits laitiers, taxe sur les produits de la mer, taxe sur les médicaments vétérinaires…). » écrit le quotidien. Bref, elles participent au financement de l’organisation agricole en France. Comme dit Guy Vasseur, président de l’APCA : « il ne faudrait pas scier la branche sur laquelle nous sommes assis ».

Elections : les ministres en campagne

Après les conseillers (cf. Blog du 15/12), c’est le tour des ministres. Guillaume Garot sera bien candidat à Laval (cf. Blog du 15/09). On sait maintenant qu’il occupera la 3° place de la liste socialiste. Selon Le Parisien, Stéphane Le Foll serait candidat au Mans, en position éligible, sur la liste conduite par le socialiste Jean-Claude Boulard. Notons qu’une de ses collaboratrices, Marie Hamel-Faure, chargée de mission au cabinet, conduira la liste PS à La Suze-sur-Sarthe (72).