lundi 19 novembre 2018

Visiteurs : 291 836   

Nouvelles fraîches

Medfel s’affirme comme le second rendez-vous européen du commerce des f&l frais

La sixième édition de Medfel, le rendez-vous d’affaires des fruits et légumes frais qui s’est tenu du 13 au 15 mai à Perpignan, a tenu toutes ses promesses. Un visitorat en hausse (+ 10 %), de nouveaux exposants (Savéol, Idyl,…), de nouvelles délégations nationales (la Grèce, le Portugal), la présence centrale d’Interfel, une vingtaine d’évènements convergents, plus de 5000 rendez-vous d’affaires,… Bref, le bilan est plus que positif. Et le comité d’organisation (dont l’auteur de ce Blog à l’honneur de faire partie) est déjà mobilisé pour l’édition 2015.

Ecotaxe : un débat en pleine « confusionitude »

L’arrivée de Ségolène Royal à l’Environnement n’aide pas (c’est un euphémisme) à clarifier la position du gouvernement sur l’avenir de l’écotaxe. Si le nouveau ministre est, semble-t-il, hostile à la pérennité de ce système, ce n’est pas le cas de la majorité. La mission d’information de l’Assemblée Nationale sur l’Ecotaxe poids lourd vient de rendre son rapport. Et, même si elle propose de corriger le projet initial, ce n’est qu’à la marge. Le parti Europe Ecologie Les Verts, ne s’y est pas trompé puisqu’il se « se félicite de la remise sur les rails de la taxe poids lourds » par cette Commission parlementaire. Certes, les députés donnent l’impression d’avoir tenu compte de la grogne des paysans. Mais pour les organisations agricoles, c’est un leurre. « Comment une franchise de 400 kilomètres mensuelle par camion pourrait-elle répondre à la problématique du transport territorial ? » demande la FNSEA. Aucune des propositions de la Commission « ne répondent de façon satisfaisante aux attentes de la coopération agricole et agroalimentaire » ajoute Coop de France. Bref, le débat avance à la vitesse d’un escargot sur une autoroute !

Pommes de terre/Export : une demande peu active

« Les exportations de pommes de terre de conservation françaises se poursuivent doucement en mars 2014 » indique le CNIPT. 220 000 tonnes de pommes de terre de conservation françaises ont été exportées en mars 2014, soit environ 30 000 tonnes de moins que la moyenne des cinq dernières années. Les prix sont en baisse sur cette période, en réponse à la fragile demande constatée depuis début 2014. La faible activité vers l’Espagne est en partie compensée par le maintien de la demande vers l’Italie et les pays de l’Est. En cumul d’août 2013 à mars 2014, le chiffre d’affaire s’élève à 275 M€ pour 1,2 Mt de pommes de terre exportées.