lundi 19 novembre 2018

Visiteurs : 291 836   

Nouvelles fraîches

Elections européennes (1) : les résultats en France

Les 74 sièges de la France au Parlement européen seront partagés entre 6 formations :

Front national 24 élus ; UMP 20 ; PS 13 ; UDI 7 ; Les Verts 6, Front de gauche 3 ; et un divers gauche.

Elections européennes (2) : les « agricoles » élus

Parmi les députés à sensibilité agricole élus ou réélus, nous avons relevés les noms de 3 UMP (Angélique Delahaye, Anne Sander et Michel Dantin), d’un PS (Eric Andrieu) et d’un Vert (José Bové). Députée sortante et membre de la Commission agricole, l’UMP Agnès Le Brun n’est pas réélue. Enfin, signalons que François Veillerette président de Générations Futures, n° 2 de la liste Europe Ecologie dans le Nord-Ouest, n’est pas élu.

Elections européennes (3) : la réaction d’Angélique Delahaye

Ancienne présidente de Légumes de France, Angélique Delahaye est élue au Parlement européen. Elle était seconde sur la liste UMP de la circonscription Centre Massif Central. Elle a réservé sa première réaction à notre Blognotes. 1er constat sur les résultats nationaux « c’est la voix de la France qui est affaiblie ». Un motif de satisfaction, la victoire du PPE au niveau européen. Angélique Delahaye va siéger à la Commission agricole : « je vais porter la voix de l’agriculture. Je veux aussi porter la voix de la solidarité ». Angélique Delahaye ne cache pas son inquiétude sur l’avenir des budgets de l’aide alimentaire : « c’est loin d’être gagné » redoute-t-elle, faisans allusion à la nouvelle composition du Parlement. Conseillère régionale de la Région Centre, et maire de Saint Martin Le Beau (Indre-et-Loire), elle va abandonner le mandat régional. Coté mandats professionnels, certains administrateurs de Solaal lui ont manifesté le souhait qu’elle garde la présidence : « cela dépendra de mon emploi du temps ». Elle devrait en revanche quitter la présidence d’Aprifel et de la Com’Com d’Interfel. Elle pense par ailleurs pouvoir rester membre du Conseil d’administration de Légumes de France. Après un passage à Paris à l’UMP ce mardi matin, Angélique Delahaye va prendre la route de Bruxelles pour un premier contact avec le PE..

Elections européennes (4) : la composition du nouveau Parlement

Selon les premières estimations, la composition du Parlement européen serait la suivante : 212 sièges (sur 751) pour le Parti populaire européen (PPE) ; 186 pour les socialistes ; 70 pour les libéraux et 55 pour les Verts. Les quatre partis pro-européens totaliseraient 523 contre 612 dans le Parlement sortant. Les différents partis europhobes, qui ne constituent pas un bloc homogène, compteraient au total plus de 140 députés.

Elections européennes (5) : le « oui » à l’euro

Terminons par une note optimiste. Si l’on totalise, en France, les voix des partis pro-européen et pro-euro, on arrive au résultat suivant : UMP (21 %) + PS (14 %) + UDI-Modem (10%) + Les Verts (9 %) = 54% soit une majorité confortable. Mais c’est plus compliqué que cela !