La régionalisation des politiques agricoles fait débat

Des représentants des régions Aquitaine et Midi-Pyrénées sont intervenus à l’AG de l’Apfelso qui s’est tenue le 5 juin à Agen. Ils sont revenus sur les nouvelles compétences des régions dans la gestion des Feader. Un dossier sensible où les conseils régionaux ont parfois tendance à mettre en avant une posture idéologique plutôt que le soutien économique. Ainsi en Aquitaine : la région soutient la création de serres d’un côté, mais dans le même projet régional, elle réserve ses aides verger à la plantation de vergers bio. Un dispositif qui a ému l’assemblée. « La consommation de pommes bio en France est d’environ 20 000 tonnes, a indiqué Claude Relhinger, président de Blue Whale. Dans deux ans, la production nationale sera de 80 000 tonnes ». Un représentant de la filière noisette, très importante dans la région, a rappelé que les quelques producteurs de noisettes bio existants tiraient 85 % de leurs résultats de l’aide publique. Et pendant ce temps, l’expérimentation est oubliée et la recherche de méthodes alternatives prend du retard. Plusieurs voix se sont donc élevées pour demander la réorientation de cette ligne verger, et le soutien à l’expérimentation. « Il faut mettre la demande sociétale à sa juste place » a déclaré un participant.

Le tour de France de la banane européenne

Du 11 juin au 3 juillet, la Banane européenne partira en tournée, dans différentes villes de France. Cette opération organisée, en partenariat avec l’Union l’Odeadom a pour objectif de faire découvrir au plus grand nombre le mode de production de la banane européenne encore bien souvent méconnu. Les productions européennes de bananes de Guadeloupe, de Martinique, de Madère et des Canaries participent à cette initiative.

Prim’land lance sa saison de piment vert

Prim’land lance sa saison de piment vert doux à partir du 15 juin pour une période de 4 mois jusqu’au 15 octobre.
Pour la deuxième année consécutive, la coopérative poursuit son partenariat avec le Groupement des Maraîchers du Pays Basque et du Seignanx au Sud des Landes et commercialise son piment vert doux sous la marque Biper Eztia®.

Saccage d’un verger : la réaction de Felcoop et de la FNPF

Felcoop condamne « fermement » le saccage d’un verger dans le Limousin (cf. notre Blog n° 47). La fédération « assure l’arboriculteur de toute sa solidarité et de son soutien face à cet acte de vandalisme inqualifiable ». Felcoop s’engage à financer 200 arbres pour la replantation. De son côté, la FNPF apporte « tout son soutien au producteur ». « Cet acte s’apparente à un attentat, à du terrorisme environnemental » écrit le syndicat qui demande que « tous les moyens » soient « mis en œuvre pour trouver et sanctionner les responsables ».

La présentation d’un successeur sur marché adoptée par le Parlement

En votant le 5 juin le projet de loi relatif à l’artisanat, au commerce et aux très petites entreprises, le Parlement a notamment adopté la présentation d’un successeur sur marché. Désormais le commerçant sur marché souhaitant partir à la retraite ou céder son entreprise à un salarié peut présenter au maire de la commune un successeur.
« Le grand mérite de ce dispositif est qu’il instaure une égalité de traitement entre tous les commerçants non sédentaires et qu’il facilite le dialogue avec les élus. Ces derniers pouvant toujours accepter ou refuser le successeur proposé » souligne Christel Teyssèdre, présidente de l’UNFD.

Les producteurs de légumes restent mobilisés

« Les producteurs de légumes, mobilisés dans de nombreuses régions (.) restent vigilants pour que leurs légumes de printemps, tomates, concombres, melons, courgettes… en pleine saison de production, soient bien présents sur les étals » indique Légumes de France dans un communiqué. « La colère persiste chez les producteurs de légumes, confrontés au dumping social avec les produits d’importation » poursuit la fédération qui invite les distributeurs à jouer le jeu de l’origine France.