Nouvelles fraîches | Lundi 13 octobre 2014

CTIFL : quel financement pour l’avenir ?

Le projet de loi de finances (PLF) pour 2015 prévoit que le taux de la taxe fiscale affectée (TFA) qui finance le CTIFL sera de 0,9 pour mille avec un plafond de 8,5 millions d’euros. Il ajoute que cette TFA sera supprimée en 2016. (cf. notre Blog n°60). Si le PLF n’est pas modifié par les parlementaires, il faudra donc que la filière trouve une solution pour assurer le financement du CTIFL. Dans le paysage agricole actuel, seul le CTIFL bénéficie d’une TFA. Des centres techniques comme le Cetiom (oléagineux) ou l’IFPC (cidre) sont financés par une CVO dédiée. C’est la solution actuellement à l’étude. Il reste que dans les milieux concernés, on ne comprend pas bien la démarche du ministère de l’Agriculture, quand celui de l’Industrie s’apprête à renforcer la TFA (lire ci-dessus). Et on espère secrètement que les parlementaires reverront la copie gouvernementale.

L’AIB veut développer la consommation de bananes

L’association interprofessionnelle de la banane (AIB) a lancé le 8 octobre sur le marché de gros de Lyon Corbas une campagne de communication qui va être testée auprès des consommateurs de l’agglomération Lyonnaise. Bien que la banane soit le deuxième fruit préféré des Français (après la pomme), la consommation par an et par habitant (8 kg) est largement en dessous de la moyenne européenne (10 kg/an/hab). « Rejoindre la moyenne européenne, cela nous permettrait de commercialiser 150 000 tonnes de bananes supplémentaires, ce qui permettrait d’augmenter le chiffre d’affaires de la filière de 130 à 150 millions d’euros » a indiqué Pierre Arnaud, co-président de l’AIB.

Medfel 2015 : la pomme à l’honneur

La pomme sera le produit à l’honneur de Medfel 2015. Le rendez-vous du commerce des fruits et légumes de la Méditerranée se tiendra à Perpignan les 21, 22 et 23 avril 2015. Par ailleurs, Medfel va lancer MedfelTech, le rendez-vous d’affaires des fournisseurs de la production méditerranéenne de fruits et légumes. MedfelTech se tiendra en même temps que Medfel, sur le même site, mais bénéficiera d’une logistique et de services propres. C’est donc bien un nouveau rendez-vous qui est proposé aux professionnels.

Le pomelo de Corse obtient son IGP

Le pomelo de Corse vient (enfin !) d’obtenir son IGP. Le règlement enregistrant cette IGP a été publié au JOUE du 8 octobre. En 2014, 26 arboriculteurs ont produit près de 3000 tonnes de pomelos.

Le jambon de Vendée aussi

Autre produit à obtenir son IGP, le jambon de Vendée. L’IGP rassemble 5 opérateurs pour une production de 1500 tonnes.

Categorie: Nouvelles fraîches