Nouvelles fraîches | Lundi 27 octobre 2014

Paris : fin du projet de la Tour Triangle ?

Anne Hidalgo, maire de Paris, le reconnaît elle-même : elle a « un problème de majorité » concernant le projet de la Tour Triangle, immeuble de bureaux de 180 mètres de hauteur qui devrait être édifié à Paris, Porte de Versailles, en partie sur le Parc des expositions. Une délibération concernant ce projet doit être prise lors du prochain Conseil de Paris qui se tiendra les 17 et 18 novembre. Or, depuis les dernières élections municipales, le groupe PS ne dispose plus de la majorité absolue au Conseil. Cette délibération a donc toutes les chances d’être rejetée. Et le magnifique Hall 1 du Parc des expos, qui accueillait les animaux au salon de l’Agriculture, aura été sacrifié pour rien !

CTIFL/TFA : la carte du Sénat

Les professionnels sont bien déterminés à obtenir un moratoire sur la fin de la taxe fiscale affectée (TFA) qui sert au financement du CTIFL (cf. nos précédentes éditions). Selon nos informations, c’est la voie du Sénat qui devrait être retenu. L’objectif serait de faire passer le ou les amendements nécessaires par les sénateurs à l’occasion de l’examen du projet de loi de Finances 2015. Et ensuite d’obtenir gain de cause à l’occasion de la commission mixte entre les deux assemblées. Le recours au président de la République est également envisagé. A l’occasion de sa visite du Sial le 21 octobre, François Hollande s’est arrêté sur le stand commun Interfel/CNIPT. Bruno Dupont, président d’Interfel, Patrick Trillon, président du CNIPT et Jacques Rouchaussé président de Légumes de France ont évoqué cette question, ainsi que celle du financement de la promotion, avec le Chef de l’Etat. Ils pensent avoir obtenu la promesse d’un rendez-vous à l’Elysée.

Effectifs des cabinets : stabilité à l’Agriculture et à l’Outre-Mer

Le projet de loi de Finances 2015 publie en annexe un document sur les effectifs des cabinets ministériels. Le cabinet de Stéphane Le Foll comprenait 83 membres au 1er août 2014 contre 77 à la même date en 2013 : 19 membres du cabinet (contre 15 en 2013) et 64 « personnels support » (huissiers, sécurité, chauffeur, administration, hôtellerie,…) (contre 62 en 2013). Il est a noter qu’entretemps, Stéphane Le Foll est devenu porte-parole du gouvernement, ce qui explique les 4 membres de cabinet supplémentaires. A l’Outre-Mer, on compte 15 membres du cabinet (idem en 2013) et 46 « personnels supports » (45 en 2013). On constate donc que les effectifs sont stables, mais qui si le nombre des membres du cabinet n’augmente pas, ce n’est pas les cas des « personnels support ». Par ailleurs, sur l’ensemble du gouvernement, les effectifs des membres de cabinet sont en baisse de 18,4% ; ceux des « personnels support » de 6,7 %. Si les effectifs n’augmentent pas, force est de constater que les deux ministres ne participent pas à l’effort global de baisse de ces effectifs.

Categorie: Nouvelles fraîches