vendredi 21 septembre 2018

Visiteurs : 278 129   

Nouvelles fraîches

Route du Rhum : c’est parti

Les 91 concurrents de la route du Rhum ont quitté Saint Malo dimanche à 14 heures. Parmi les concurrents, nous avons relevé 5 bateaux représentants des entreprises de l’agriculture et de l’agroalimentaire : Sodebo et Prince de Bretagne (classe Ultime) ; Maître Jacques (Multi 50) ; Maître Coq (Imoca) ; Campagne de France – groupe Maîtres laitiers du Cotentin – (Class40). La banane de Guadeloupe et de Martinique était présente sur le village départ qui a accueilli plusieurs centaines de milliers de personnes entre le 26 octobre et le 2 novembre. Elle sera également présente au village d’arrivée à Pointe-à-Pitre.

Le Foll en Algérie et en Tunisie

Le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll s’est rendu en Algérie et en Tunisie du 29 au 31 octobre. Il était notamment accompagné par deux présidents d’interprofessions Dominique Langlois (Interbev) et Bruno Dupont (Interfel), ce dernier étant également président de l’Association France Méditerranée pour l’agroalimentaire. En Algérie, la visite a été l’occasion de présenter 3 projets de société d’économie mixtes franco-algériennes dans les secteurs de productions bovines, laitières et céréalières. Ces projets devraient être finalisés le 4 décembre prochain à l’occasion de la visite en France du Premier ministre algérien. Stéphane Le Foll a aussi été à la rencontre des opérateurs de la filière dattes de la région de Biskra. En Tunisie, la France a réitéré sa demande de levée de l’interdiction d’exportations de pommes françaises vers la Tunisie.

Europe : le budget agricole au prochain conseil des ministres

Le prochain conseil des ministres de l’Agriculture de l’UE se tiendra les 10 et 11 novembre à Bruxelles. Ce sera le premier conseil pour le nouveau Commissaire à l’Agriculture, l’Irlandais Phil Hogan. Les ministres des 27 auront notamment à procéder à « un échange de vues » sur la lettre rectificative de la Commission au projet de budget général 2015 (cf. notre Blog n°63).

Course contre la montre pour l’octroi de mer

Les dispositions du nouvel octroi de mer, qui doit entrer en application au 1er janvier 2015, ont été adoptées ce mercredi 29 octobre par le collège des Commissaires. Le Parlement doit maintenant donner son avis avant que le Conseil ne statue en dernier ressort. Ce qui laisse peut de temps pour la mise en place de cette disposition qui participe grandement au financement des collectivités territoriales ultra-marines de l’Union européenne et qui protège les productions agricoles locales. « Si le Parlement n’examine pas en urgence cette décision, il y a un vrai risque de créer un vide juridique début 2015, car l’actuelle décision déjà prorogée une première fois, arrivera à échéance le 31 décembre 2014 » constate le député (PSE-France) Louis-Joseph Manscour. Il demande donc que son groupe soutienne la procédure d’examen en urgence.

Bien-être animal : la colère de la FNSEA

« Je suis en colère. On va chercher des méthodes d’élevage ailleurs pour dénoncer notre modèle. Nous sommes exclus de certains médias ». Président de la FNSEA, Xavier Beulin recevait des journalistes la semaine dernière pour parler de la question du bien-être animal. Le motif en était la discussion à l’Assemblée nationale d’un amendement (voté depuis) qualifiant l’animal comme « un être vivant sensible » dans le Code civil. Si la FNSEA accepte une évolution législative, elle craint les amalgames entre bien-être animal, environnement, alimentation sans viande,… Bref c’est l’ensemble de l’élevage qui redoute d’être mis en cause. D’autant que « nous sommes souvent “évités” dans les structures où l’on parle de bien être animal » déplore Etienne Gangneron, vice-président du syndicat et éleveur bio.