Nouvelles fraîches | Lundi 1 juin 2015

Lot-et-Garonne : le Gouvernement annule une délibération de la chambre d’Agriculture

Le fait est assez rare : le Gouvernement vient de prendre un décret qui annule une délibération de la chambre d’Agriculture (a majorité Coordination rurale) du Lot-et-Garonne. Cette délibération avait pour objectif d’autoriser la chambre à signer des conventions de partenariats dans le domaine de la gestion de l’eau. Le Gouvernement considère qu’une chambre d’Agriculture étant un organisme unique de gestion collective des prélèvements d’eau pour l’irrigation, elle n’est pas autorisée à déléguer sa compétence.

Parlement européen : les députés approuvent le renforcement des programmes lait et fruits à l’école

Le Parlement européen a adopté le 27 mai le renforcement des programmes lait et fruits à l’école. Jusqu’à présent, ces programmes étaient mis en œuvre et gérés de façon séparée. Le nouveau texte « permet de simplifier et d’unifier les procédures administratives, pour une mise en œuvre plus efficace des programmes » a déclaré Michel Dantin, député (PPE-UMP). Toutefois, ajoute-il « il ne s’agit pas de les fondre en un programme unique car nous devons préserver les spécificités des fruits et des légumes, d’une part, et du lait et des produits laitiers, d’autre part ». « Ces programmes encouragent la consommation de produits sains, avec une priorité donnée aux produits locaux et de saison, tout en tenant compte des habitudes alimentaires régionales. Bien sûr, il faut également éduquer les plus petits afin que ces habitudes alimentaires perdurent en dehors de l’école » précise Angélique Delahaye (PPE-UMP). Pour les socialistes français, les députés Eric Andrieu et Jean-Paul Denanot estiment que « les fonds disponibles vont passer de 197 à 250 millions d’euros : non seulement nous allons pouvoir assurer une distribution de fruits et légumes et de lait dans les établissements scolaires, mais aussi financer des mesures de pédagogie afin de favoriser une bonne hygiène de vie, par des actions de sensibilisation à la nutrition pouvant se traduire par des visites d’exploitations agricoles ».

Parlement européen : la commission du commerce international se prononce en faveur de l’accord transatlantique

Les recommandations aux négociateurs de la Commission européenne sur le partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP), ont été approuvées en commission du commerce international par 28 voix pour, 13 voix contre et aucune abstention, Les membres de la commission se sont prononcés en faveur de négociations « transparentes » afin de parvenir a un accord « ambitieux » mais équilibré. Sur la question agricole, les membres de la commission souhaitent que l’UE et les Etats-Unis négocient une « liste exhaustive » des produits agricoles et industriels sensibles qui pourraient soit être exemptés de la libéralisation des échanges, soit être soumis à des périodes de transition plus longues. Ils demandent aux négociateurs de l’UE de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour insérer une « clause de sauvegarde » réservant le droit de fermer des marchés pour des produits spécifiques dans le cas où une augmentation des importations viendrait à menacer ou à causer de sérieux dommages à la production alimentaire nationale. Par ailleurs, ils appellent la Commission européenne à encourager les États-Unis à lever l’interdiction sur les importations de bœuf de l’UE et à inclure un niveau de protection élevé pour le système d’indication géographique de l’UE. Ces recommandations doivent encore être adoptées par le Parlement dans son ensemble.

Categorie: Nouvelles fraîches