Nouvelles fraîches | Lundi 27 juillet 2015

CTIFL : la TFA n’est plus prélevée

Conséquence de la loi de Finances pour 2015, depuis le 1er juillet, la Taxe fiscale affectée (TFA) qui servait à financer le CTIFL n’est plus prélevée. Mine de rien, ce sont quelques 8 millions d’euros qui vont rester dans le circuit au cours des 6 prochains mois. Il serait intéressant de savoir comment va se répartir ce « non prélèvement »…

Régions : des décisions capitales

C’est au conseil des ministres (le dernier avant les vacances gouvernementales et qui se tiendra exceptionnellement vendredi 31 juillet) que Manuel Valls annoncera le nom des sièges des préfectures régionales des futures grandes régions. Peu de surprise à attendre : la liste provisoire (Bordeaux, Toulouse, Lyon, Strasbourg, Lille,…) annoncée en avril dernier, devrait être confirmée. En revanche, ce que tout le monde craint depuis le début, à savoir un éparpillement des sièges, des directions, des administrations, à toute les chances de se confirmer. Ainsi, si le gouvernement désigne le siège administratif de la région, ce sera aux conseil régionaux, élus en décembre prochain, de désigner le nom de la ville siège du conseil. On pourra donc avoir une préfecture dans une ville A et un conseil régional dans une ville B. On pourra aussi décider d’installer la capitale « politique » dans une ville et la capitale « économique » dans une autre. Autre scénario : le conseil régional pourra se réunir à tour de rôle dans des villes différentes. On parle aussi de réunion à distance. Autre piste, les directions régionales ne seraient pas toutes dans la même ville. Ainsi, pour la future grande région Est, si la capitale est à Strasbourg, la direction de l’Agriculture serait à Châlons-en-Champagne. Bref, les élus, fonctionnaires, représentants professionnels et usagers n’ont pas fini de faire des kilomètres. Quant aux économies, elles attendront.

Nallet : la promotion de trop ?

Voici une promotion qui passe mal : Henri Nallet a été élevé au rang de commandeur de la Légion d’honneur (promotion du 14 juillet). Ce qui a provoqué une vive réaction des victimes du Médiator, ce médicament du laboratoire Servier dont Nallet a été le conseiller entre 1997 et 2013. La présidente de l’association des victimes a écrit à François Hollande pour lui demander de « ne pas permettre une telle promotion ». On peut constater que la nomination d’Henri Nallet à la présidence du Haut conseil de la coopération agricole n’a pas donné lieu a autant de réactions. Chance ou indifférence ?

Embargo russe : les interpros écrivent à Hollande

Après la reconduction de l’embargo russe pour un an, les interprofessions concernées (Interfel, CNIPT, Inaporc, Interbev, Cniel) ainsi que l’Association France-Russie pour l’agro alimentaire (Afraa) ont écrit au président de la République. Les présidents des 6 organisations demandent à François Hollande « l’adoption de mesures fortes d’accompagnement des filières en France et au niveau communautaire ». « Ces mesures, poursuivent-ils, doivent continuer à garantir notre potentiel de production (.), soutenir nos entreprises (.) et accélérer la levée de l’ensemble des barrières à l’exportation, qu’elles soient tarifaires ou non tarifaires ». Notons par ailleurs que les Français ont décidé, malgré l’embargo, d’être présents au salon World Food qui se tiendra à Moscou en septembre. Mais la présence nationale sera très réduite par rapport aux éditions précédentes.

Categorie: Nouvelles fraîches