Le ministère de l’Agriculture va perdre 126 millions d’euros de crédits et 20 emplois seront supprimés. Mais l’ICHN sera revalorisée.

Les contours du projet de loi de finances 2016 (PLF) commencent à être connu. Après une diminution en valeur des crédits de plus de 2 Md€ entre la loi de finances initiale (LFI) pour 2014 et la LFI 2015, les crédits des ministères hors charge de la dette et pensions et les taxes affectées aux agences diminueront à nouveau de 1 Md€ entre la LFI 2015 et le PLF 2016. Ainsi, dans le PLF 2016, les dépenses des ministères s’élèvent à 208,14 milliards d’euros contre 209,15 Mds€ dans la LFI 2015. Les baisses les plus importantes concernent les ministères des Finances et Comptes publics (- 550 millions), Logement, égalité des territoires et ruralité (-296 millions), Travail, emploi et dialogue social (-207 millions), Écologie, développement durable et énergie (-106 millions). Pour sa part, le ministère de l’Agriculture est mis à contribution avec une baisse des crédits de 126 millions d’euros, pour un montant total de crédits s’élevant à 3,959 Mds€. Malgré cette baisse, on sait déjà que « conformément aux engagements présidentiels, l’indemnité compensatrice de handicap naturel (ICHN) sera revalorisée » selon le document du ministère des Finances. En terme d’emploi, l’impact est faible puisque seuls 20 postes devraient être supprimés (sur un total de 3939 suppressions de postes, tous ministères confondus). Notons enfin que pour le ministère des Outre-Mer, le PLF 2016 prévoit une stabilité des crédits (2,018 milliards d’euros) et aucune suppression de postes.

Categorie: Le dossier de la semaine