vendredi 15 novembre 2019

Visiteurs : 388 476   

Régionales 2015 : 625 candidats « agricoles »

Les listes pour les élections régionales ont été déposées le 9 novembre, puis validées ou rejetées par les préfectures dans la foulée. Sur près de 21 500 candidats en métropole et en Outre-mer, on relève la présence de 625 candidats « agricoles ».

En position éligible ou non, sur des listes présentés par les principaux partis politiques ou sur des listes plus confidentielles, nous avons relevé les noms de 625 représentants du monde agricole sur les différentes listes déposées en vue des prochaines élections régionales. Pour parvenir à ce résultat, nous avons retenu, en fonction de la classification établie par le ministère de l’Intérieur, les agriculteurs, les retraités agricoles, les salariés agricoles, les vétérinaires et les marins (patrons et salariés). Ce sont les listes présentées par la droite et le centre qui présentent le plus de candidats « agricoles » : 124. Avec 104 « agricoles » les listes soutenues par Europe Ecologie Les Verts arrivent en deuxième position (notons qu’il y a aussi des listes écologistes ‘indépendantes’ qui totalisent 9 agricoles). En troisième position, pour un mouvement national, viennent les listes présentées par Debout La France du parti de Nicolas Dupont-Aignan avec 54 candidats (il convient de signaler que, selon la classification du ministère, un ensemble de listes « divers gauche » mais sans forcément de lien au niveau national, présentent 55 « agricoles »). Les listes soutenues par le PS, les Radicaux de gauche, etc n’arrivent donc qu’en 5ème position pour la présence de représentants du monde agricole avec 53 candidats. A peine devant le Front national qui arrive à présenter 49 agricoles (précisons que, en plus des candidats FN, 11 « agricoles » sont identifiés sur des listes « extrême droite »). 35 « agricoles » sont sur des listes soutenues par le Front de gauche (sans le concours des écologistes), 39 sont sur des listes régionalistes, 30 sont présentées par « l’extrême gauche », 20 sur des listes divers droite, les autres agricoles étant sur des listes étiquetées « divers » par le ministère. De nombreux leaders agricoles ont décidé de s’engager dans ces élections. Outre les noms révélés dans nos Blog précédents (Philippe Mangin, Daniel Prieur, Jean-Louis Cazaubon,… – cf. nos éditions des 19 et 26 octobre, et des 2 et 9 novembre), nous pouvons ajouter les noms de André Cazals, ancien président d’Unicor, président du Modem Aveyron, candidat sur la liste d’union des droites en Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon ; de Christian Epailly, ancien président de la chambre d’Agriculture de Guyane sur une liste DVD de sa circonscription ; et de Jean-Michel Serres, ancien président de la FNPorcine, sur la liste d’union des droites en Nord-Pas-de-Calais-Picardie.