lundi 14 octobre 2019

Visiteurs : 375 846   

Hauts de France : fort comme un Bufl

L’union fait la force : France Endive, Fruidor Terroirs et la sica Les Jardins des Hauts de France créent le Bureau unique des fruits et légumes (BUFL) et lancent la marque « Les nouveaux producteurs ».

« Nous avons créé en peu de temps un bureau unique, une marque et une segmentation ». C’est avec une pointe de fierté que Jean-Michel Delannoy, président de France Endive a pris la parole le 9 septembre pour présenter le Bureau unique des fruits et légumes (BUFL). On se souvient que la coopérative France Endive avait annoncé son retrait de Perle du Nord (cf. notre Blog du 1er février). Ce retrait est effectif depuis le 31 août (Rappelons que Fruidor Terroirs et France endive avait signé le 20 janvier 2015 une « lettre d’intention en vue d’une collaboration mutuelle »). Place donc au BUFL, bureau de commercialisation commun à France Endive, Fruidor Terroirs Nord et Ouest, et la Sica Les Jardins des Hauts de France (créée en 2014 par Reo Veiling et l’UGPBAN). Directeur de l’UGPBAN et de Fruidor, Philippe Ruelle a rappelé la stratégie de son groupe d’être présent « sur l’ensemble des terroirs » et de « fédérer l’offre par bassin avec des partenaires locaux ». L’endive est évidemment le premier produit concerné par cette alliance. Mais, à terme, « toute la gamme de produits des Hauts de France » pourra être commercialisée à précisé Xavier Martin, directeur de Fruidor Terroirs. Le bureau unique ouvrira le 1er janvier 2017. Mais dores et déjà, la marque « Les nouveaux producteurs » est lancée. Endive, blanc de poireau et pot au feu sont les premiers produits à être distribué sous cette marque qui pourra s’étendre aux choux, choux-fleurs, pommes de terre, pommes, poires, fraises, tomates, etc… Les dirigeants du BUFL souhaitent que cette marque puisse s’élargir à l’ensemble du territoire des Hauts de France. Pour l’instant elle concerne 100 producteurs, dont les 45 adhérents de France Endive, les producteurs de Fruidor Terroirs, et des producteurs indépendants. »Tous les producteurs de la région pourront rejoindre la structure » a insisté Jean-Michel Delannoy. Parmi les engagements pris par le bureau, celui d’une transparence totale dans les transactions va certainement séduire ces producteurs. Le recours à une agriculture raisonnée et à de l’emploi local sera mis en avant auprès des consommateurs. Le lancement de cette nouvelle marque bénéficiera du réseau de promoteurs des ventes créé par l’UGPBAN pour « la banane française ». La nouvelle marque sera présentée le 16 octobre sur le stand de Coop de France au Sial et un lancement officiel se fera sur le salon Fruit Attraction à Madrid (du 5 au 7 octobre).