Sial 2016 : impressions de premier jour | Lundi 17 octobre 2016

Le Sial s’est ouvert ce dimanche au Parc des expositions de Paris-Nord Villepinte. 150 000 à 160 000 visiteurs professionnels sont attendus. Premières impressions.

Villepinte sur plage

Sans faire mon ancien combattant, c’est mon onzième Sial. J’ai des souvenirs de matins blêmes, de pluies, de froids vifs… Mais un soleil comme ce 16 octobre, jamais. Résultat : beaucoup de monde àl’extérieur, des pelouses prises d’assaut, des visiteurs faisant la sieste sur l’herbe, des gens prenant le soleil. Le Sial a pris pour quelques heures un air de salon du bronzage. Mais c’est déjà terminé, la pluie est arrivée. Tout rentre dans l’ordre !

Les nouvelles régions bien présentes

Occitanie, Nouvelle Aquitaine, Normandie, Hauts de France,… Les nouvelles régions ont fait leur apparition au Sial rivalisant d’imagination pour mettre en avant les entreprises exposantes. La loi NOTRe passe aussi par Villepinte.

L’agroalimentaire choyée par le gouvernement

Plus de 5000 emplois net créés en 2015 par les IAA françaises. Par les temps qui courent, et alors que l’inversion de la courbe du chômage se fait toujours attendre, c’est un résultat qui fait rêver. Aussi, le gouvernement n’a pas ménagé sa peine la semaine dernière pour mettre en avant ce secteur. Il a fait l’objet d’une communication au Conseil des ministres, d’un colloque, avec la participation de Stéphane Le Foll, dans les locaux de Business France. Les ministres vont venir en nombre à Villepinte : Stéphane le Foll, accompagné de Christophe Sirugue, secrétaire d’Etat à l’Industrie pour l’inauguration dimanche, Manuel Valls, avec Stéphane le Foll ce lundi, Matthias Fekl, secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, avec à nouveau Christophe Sirugue jeudi. Et une soirée inaugurale du Sial a été organisée dimanche soir au Quai d’Orsay, une première. Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères est venu saluer les participants à son retour de Londres où il participait à une réunion sur la Syrie.

En retard au salon de l’horloge

La soirée d’inauguration du Sial a été organisée au Quai d’Orsay, dans le célèbre salon de l’horloge où Jean Monnet et Maurice Shumann ont lancé leur appel pour la création de la Ceca en 1950. J’ai fait l’erreur de prendre la navette mise à la disposition des invités. Elle a mis plus de deux heures et quart pour faire le trajet Villepinte-Quai d’Orsay, dont une heure simplement pour quitter l’enceinte du parc des expositions ! Heureusement, j’étais en bonne compagnie puisque Jerzy Plewa, directeur-général de l’agriculture à la Commission européenne était dans cette même navette. Il a pris c’est important retard avec philosophie : « ce sont des choses qui arrivent » a-t-il commenté.

Categorie: Le dossier de la semaine