Le Blog en campagne | Lundi 28 novembre 2016

Fillon et l’agriculture

Il n’a pas été beaucoup question d’agriculture pendant cette campagne de la primaire de la droite et du centre, même s’il y a eu quelques interviews ou déplacements ici ou là. Ainsi François Fillon a déclaré : « la politique européenne agricole est en panne. La PAC entretient désormais un dispositif d’aides découplées, déconnectées de la production, et inefficaces. Je ne veux m’interdire, pour la PAC, aucun mode d’intervention pour faire face aux grandes incertitudes des prochaines années: assurances, aides directes contracycliques, mais aussi interventions sur les stocks ou les prix. Il faudra avoir une ligne budgétaire maintenue, et une capacité de réaction ultra rapide pour répondre aux agricultures européennes » (Terre-Net, 15 novembre). Selon notre pointage (notre Blog du 12 septembre), François Fillon était, avec Bruno Le Maire, le candidat à la primaire qui avait le plus de soutiens parmi les parlementaires agriculteurs. Il avait notamment celui du député européen Michel Dantin, dont le nom circule déjà pour occuper le portefeuille de l’Agriculture en cas de victoire en mai prochain. Chez les responsables agricoles, Guy Vasseur, ancien président de l’APCA, ne cachait pas sa proximité avec Juppé et Fillon. Quant à son successeur, le Sarthois Claude Cochonneau (lire par ailleurs), il a au moins une proximité géographique avec le candidat de la droite et du centre. Rappelons enfin que Caroline Le Poultier, directrice du Cniel, l’interprofession laitière, a été conseillère agricole de Fillon à Matignon.

Categorie: Brèves de blog