jeudi 22 février 2018

Visiteurs : 206 930   
TV AGRI
TV AGRI

Nouvelles fraîches

Médiapart : le soutien de la commission syndicale de la FNSEA à Xavier Beulin

« Une fois de plus, la FNSEA et son président, subissent des attaques répétées de certains médias » écrivent les secrétaires généraux adjoints Jérôme Despey et Daniel Prieur dans une lettre adressée au réseau. La Commission syndicale de la FNSEA qui s’est réunie le 14 décembre à Paris a « tenu à réaffirmer son soutien à Xavier, poursuivent les signataires. Mis en cause à tout bout de champs, ça suffit ! Nous avons élu Xavier Beulin
à la tête de la FNSEA pour nous représenter ». « Nous sommes fiers d’être paysans, fiers de notre FNSEA, fiers de notre Président, ce n’est pas aux journalistes de décider à notre place ! C’est aux paysans de France de décider pour eux et par eux ! » poursuivent les deux élus (lire aussi notre Blog du 5 décembre).

Parlement européen : adoption du rapport Delahaye sur la volatilité des prix en agriculture

Le Parlement européen a adopté le 14 décembre à une large majorité (445 pour, 148 contre, 89 abstentions) le rapport d’Angélique Delahaye (LR, PPE, Fr) sur les outils de la PAC permettant de réduire la volatilité des prix sur les marchés agricoles. Ce rapport propose d’améliorer la structuration des filières à travers trois idées fortes : le renforcement de la contractualisation entre les différents acteurs de la chaîne alimentaire ; l’orientation de la PAC vers une politique de soutien aux agriculteurs via des systèmes assurantiels permettant de garantir les revenus face à la volatilité des prix ; rendre les marchés plus transparents à travers la création d’observatoires des prix et le renforcement de ceux existants. « L’ambition de ce rapport est de poser les bases des réflexions en vue de la prochaine réforme de la PAC », a déclaré Angélique Delahaye à l’issue de ce vote.

Le Parlement européen soutien l’accord commercial avec l’Equateur

Le Parlement a approuvé le 14 décembre l’adhésion de l’Équateur à l’accord commercial entre l’UE, la Colombie et le Pérou, maintenant ainsi l’accès préférentiel du pays au marché de l’UE. Conformément à l’accord, les droits de douane seront progressivement supprimés. Dès son entrée en vigueur, l’Équateur les supprimera sur 60% de ses importations depuis l’Union européenne, tandis que l’UE les éliminera sur près de 95% des biens importés d’Équateur. L’Équateur profitera également d’un accès optimisé à l’UE pour ses principales exportations, telles que le poisson, les fleurs coupées, le café, le cacao, les fruits et les noix. Les bananes bénéficieront également d’un taux préférentiel « mais un mécanisme de stabilisation, mis en place au travers d’une autre législation, permettra de s’assurer que les intérêts des producteurs européens seront protégés » précise le communiqué du Parlement. Un accord politique sur ce mécanisme, qui permet la suspension des taux préférentiels une fois qu’un seuil annuel est atteint, a été conclu par les ministres et les députés. Les députés ont approuvé l’accord par 544 voix pour, 114 contre et 44 abstentions.

38 millions d’euros pour soutenir la production de sucre ultra-marine

La Commission européenne a donné son feu vert à la France pour son projet de versement d’une aide annuelle de 38 millions d’euros à la filière sucrière ultra-marine. « Cette aide complète les fonds européens du programme POSEI dédiés à la production de sucre (Programme d’options spécifiques à l’éloignement et l’insularité) qui s’élèvent à 75 millions d’euros par an, ainsi que les fonds nationaux de 90 millions d’euros par an » explique le communiqué commun des ministères de l’Agriculture et des Outre-mer.

OMC : les Etats-Unis demandent la création d’un groupe spécial sur le soutien chinois à l’agriculture

Les Etats-Unis devraient demander à l’OMC la constitution d’un groupe spécial pour examiner le soutien de la Chine à son agriculture. Ils reprochent à la Chine de violer l’accord sur l’agriculture et de dépasser de plus de 100 milliards de dollars le montant du soutien interne autorisé.