Récolté dans la presse | Lundi 16 janvier 2017

Monique Piffaut : les banques vont y laisser des plumes

Challenges (13 janvier) détaille la liste des banques qui vont laisser quelques plumes dans le naufrage de la Financière Turenne Lafayette, la structure de Monique Piffaut (William Saurin, Madrange, Garbit,…) décédée en décembre dernier. Parmi les établissements bancaires impliqués, Challenges cite « Bred, BNP Paribas, CIC, quatre caisses du Crédit Agricole, cinq Caisses d’Epargne, la Société Générale, le Crédit du Nord, la Lyonnaise de Banque, le Crédit Lyonnais, Natixis… Et même La Banque postale ! ». A la demande de Matignon, qui suit le dossier de très près, ces banques ont « accepté de renoncer dans l’immédiat à leurs créances, qui s’élèvent à 450 millions d’euros, dans l’attente de la vente de la Financière Turenne Lafayette – la structure portant les marques d’agro-alimentaire. Les banques ont même consenti à avancer 54 millions d’euros à l’entreprise pour éviter la cessation de paiement, Bercy ayant débloqué en plus un fonds d’urgence de11 millions d’euros ».

Categorie: Brèves de blog