vendredi 23 août 2019

Visiteurs : 359 568   

Le Blog en campagne

Le programme agricole de Marine Le Pen

La candidate du Front national a présenté le 5 février à Lyon les 144 engagements de son projet présidentiel. 6 points, rassemblées dans le chapitre VII “Une France durable” concernent directement l’agriculture. Ainsi, Marine Le Pen propose d’ « appliquer le patriotisme économique aux produits agricoles français » ; de « transformer la Politique agricole commune en Politique agricole française » ; de « refuser les traités de libre-échange (TAFTA, CETA, Australie, Nouvelle-Zélande, etc.) » et de « développer les circuits courts » ; de stopper « l’explosion des normes administratives » et d’ « encourager l’installation des jeunes agriculteurs » ; de « défendre la qualité : afin de lutter contre la concurrence déloyale, interdire l’importation des produits agricoles et alimentaires qui ne respectent pas les normes de production françaises » ; de « promouvoir les exportations agricoles, notamment en soutenant les labels de qualité ». Notons que la candidate entend interdire les OGM en appliquant le principe de précaution. Elle veut faire de la protection animale une « priorité nationale ». Elle propose de « défendre le bien-être des animaux en interdisant l’abattage sans étourdissement préalable et en remplaçant le plus possible les expérimentations animales » et de « refuser le modèle des fermes-usines, du type ferme des 1 000 vaches ». Par ailleurs, Marine Le Pen propose de « créer un grand ministère de l’Outre-mer et de la Mer afin de valoriser la dimension maritime de la France ». 
Elle s’engage aussi à « rééquilibrer la politique de la ville vers les zones désertifiées et rurales ».

Présidentielle : les candidats à la rencontre des départements le 8 mars

Initialement prévue le 2 février, la rencontre de l’Assemblée des départements de France (ADF) avec les candidats à l’élection présidentielle aura lieu le 8 mars à Paris.  Les candidats seront invités à partager avec les élus départementaux leur vision de l’organisation territoriale et à faire connaitre leur avis sur les propositions de l’ADF pour l’avenir de nos politiques sociales, de notre organisation territoriale et de la ruralité́ » indique l’ADF.

Les maires veulent garantir la place des communes

L’Association des maires de France (AMF) a publié, le 1er février, son manifeste adressé aux candidats à l’élection présidentielle. L’AMF demande aux candidats de garantir la place des communes dans l’organisation territoriale, Elle préconise également un pacte financier avec les collectivités pour “garantir la stabilité et la prévisibilité des ressources et des charges des communes”. La charte de l’AMF se présente comme “un appel au renforcement des libertés locales”.