Le Blog en campagne | Mardi 9 mai 2017

Anne Boissel a quitté Debout la France, François Guillaume est resté

Le ralliement de Nicolas Dupont-Aignan à Marine Le Pen n’a pas été du goût de tout le monde. Et son parti Debout la France a connu de nombreuses défections. Vice-présidente et déléguée nationale à l’agriculture et au monde paysan, Anne Boissel, agricultrice et maire de Saon (Calvados) a démissionné le jour même de l’annonce de l’accord de gouvernement entre Le Pen et Dupont-Aignan. Délégué national au partenariat avec l’Afrique et la Méditerranée, l’ancien président de la FNSEA et ancien ministre de l’Agriculture, François Guillaume, lui, n’a pas jugé utile de démissionner…

Un exemple de ce qu’il ne faut plus faire

Cela n’a rien à voir avec les questions agricoles. Mais c’est révélateur d’une certaine vacuité du pouvoir. La majorité sortante décide de créer, en mars 2014, un délégué interministériel à l’égalité républicaine et à l’intégration. Cela était présenté à l’époque comme le pilier de la « nouvelle feuille de route » du Gouvernement pour cette politique. Or, que lisons nous dans le JO du 26 avril dernier ? « Le décret no 2014-385 du 29 mars 2014 portant création d’un délégué́ interministériel à l’égalité́ républicaine et à l’intégration est abrogé ». Motif : ce décret est abrogé parce-qu’il « n’avait fait l’objet d’aucune mise en application depuis son adoption ». Transmis au nouveau pouvoir !

Categorie: Le blog en campagne