Tous les candidats ‘agricoles’ (sauf un) investit par le mouvement du président passent le 1er tour, et la plupart sont en position d’être élus. A droite, LR sauve les meubles, alors qu’au PS, un seul agriculteur, le député sortant Dominique Pottier, semble en mesure de l’emporter. Chez les anciens ministres de l’Agriculture, Bruno Le Maire triomphe ; Stephane Le Foll s’en sort bien et Jean Glavany est éliminé (1).

Parmi les ministres, ou ancien ministres :

  • Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, ancien ministre de l’Agriculture, arrive largement en tête dans l’Eure (44,46 %) ;
  • Stéphane Le Foll, ancien ministre de l’Agriculture, candidat PS (2), arrive en tête (30,31 %) dans la Sarthe. Il devance le candidat LR qui obtient 22,15 % ;
  • Jean Glavany, ministre de l’Agriculture de Lionel Jospin, député depuis 1993, est éliminé dès le 1er tour (14,61 %) ;
  • la ministre des Outre-mer, Annick Girardin (Parti radical de gauche), est en ballotage difficile à Saint-Pierre et Miquelon. Elle obtient 41.59% des voix, exactement comme son concurrent ‘divers’ ;
  • dans l’Indre, Nicolas Forissier (LR), ancien secrétaire d’Etat à l’Agriculture, ancien délégué interministériel aux IAA, est en ballotage. Il arrive en deuxième position (24,39 %) derrière la candidate Modem-EM (28,60 %) ;
  • dans la Mayenne, Guillaume Garot, ancien ministre délégué à l’Agro-alimentaire, député (PS) sortant, arrive en tête avec 30,98 % devant le candidat REM (26,54 %).

Les députés sortants :

  • dans le Jura, Jean-Marie Sermier, viticulteur, député sortant (LR) arrive en tête avec 32,75 %. Il affrontera au second tour le candidat Modem (26,48 %) ;
  • dans le Morbihan, Philippe Le Ray, agriculteur, député sortant (LR) arrive deuxième (26,90 %) derrière un candidat ‘divers’ se réclamant de la majorité présidentielle et qui obtient 28,89 % des voix ;
  • en Seine-et-Marne, Christian Jacob, député sortant (LR), ancien président du CNJA, arrive en tête avec 32,42 % des voix devant le candidat REL (26,05 %) ;
  • en Côte d’Or, Rémi Delatte, agriculteur, député sortant (LR) arrive deuxième (25,73 %), derrière le candidat REM ;
  • dans l’Aube, Gérard Menuel, député sortant (LR), obtient 23,45 %, derrière le candidat Modem/REM (32,38 %) ;
  • en Charente, Daniel Sauvaitre (LR), président de l’ANPP, est en ballotage difficile avec 16,21 % derrière le candidat REM (36,09 %) ;
  • dans le Finistère, Jean-Luc Bleunven, agriculteur, député (PS) sortant, est en ballotage défavorable derrière le candidat REM qui obtient 44,01 % des voix ;
  • dans l’Yonne, Jean-Yves Caullet, député (PS) sortant, candidat REM, président du conseil d’administration de l’ONF, devance avec 30,22 % le candidat UDI-LR (22,30 %) ;
  • en Meurthe-et-Moselle, Dominique Pottier, agriculteur, député (PS) sortant, arrive légèrement en tête (28,52 %) devant le candidat REM (27,01 %) ;
  • dans le Bas-Rhin, Antoine Herth député (LR), agriculteur, ancien vice-président du CNJA, arrive en tête (37,59 %) devant un candidat régionaliste (16,85 %) ;
  • Karine Daniel, député (PS), enseignant chercheur à l’Esa d’Angers, est battue (Loire-Atlantique) ;
  • Yves Daniel, agriculteur, député (PS), candidat REM arrive en tête (39,93 %) devant le candidat LR (21,60 %) ;
  • en Dordogne, Brigitte Allain, agriculteur, député Les Verts sortant, est éliminée dès le 1er tour.

Les agriculteurs candidats :

  • Jean-Baptiste Moreau (REM) est en tête dans la Creuse (33,19 %) devant le candidat LR (17,74 %) ;
  • dans l’Aveyron, André At (LR) pointe en deuxième position (20,18 %) derrière le candidat LREM (38,72) ;
  • dans le Lot, Vincent Labarthe, agriculteur, vice-président (PS) de la région Occitanie est en ballotage défavorable (19,09 %) derrière le candidat REM qui obtient 35,42 % ;
  • dans les Côtes d’Armor, Olivier Allain, ancien président de chambre d’Agriculture (FDSEA), vice-président (PS ?) du CR de Bretagne, candidat REM talonne, avec 37,26 %, le député sortant (LR) Marc Le Fur (38,52 %) ;
  • dans le Puy-de-Dôme, Sébastien Gardette, président (CP) de la chambre d’Agriculture, candidat REM est en ballotage difficile. Il obtient 29,27 % derrière André Chassaigne, député (PC) sortant et président du groupe communiste à l’Assemblée nationale qui obtient un score de 34,85 % ;
  • dans le Morbihan, Nicole Le Peih, élue (FDSEA) à la chambre d’Agriculture, conseillère régionale (PS ?), et candidate REM est en ballotage très favorable. Elle obtient 41,3 % devant le candidat de la France insoumise (11,84 %) ;
  • dans le Finistère, Sandrine Le Feur (REM), arrive légèrement en tête (30,25 %) devant le candidat LR (28,52 %) ;
  • en Haute-Corse, Francis Giudici (REM) est deuxième (23,41 %) derrière le candidat régionaliste (36,44 %) ;
  • en Seine-Maritime, Philippe Dufour (REM) devance avec 26,87 % le candidat communiste (22,82 %) ;
  • dans la Somme, Jean-Claude Leclabart (REM) devance avec 32,64 % le candidat FN qui obtient 21,69 % ;
  • dans la Vienne, Nicolas Turquois, agriculteur, président du Modem départemental, devance avec 30,84 % le candidat UDI-LR (18,91 %) ;
  • Christophe Barthès (FN), vigneron dans l’Aude est qualifié pour le second tour (22,89 %) derrière le candidat REM (27,49 %) ;
  • en Côte d’or, Jean-François Bathelier (FN), agriculteur, obtient 17,23 % et affrontera le candidat REM (32,01 %) ;
  • dans le Gers, Francis Dupouey, retraité agricole, vice-président (PS) du conseil départemental obtient 16,98 %, derrière le candidat REM (32,97 %) ;

Parmi les autres ‘agricoles’ :

  • en Haute-Savoie, Martial Saddier, député sortant (LR), ancien cadre à la chambre d’agriculture, arrive en deuxième position (29,08 %) derrière le candidat REM ;
  • Emilie Bonnivard, (LR), vice-président délégué à l’Agriculture au CR Auvergne-Rhône-Alpes, est deuxième (20,73 %) derrière le candidat REM ;
  • en Ardèche, Fabrice Brun (LR) ex-directeur de la FDSEA arrive deuxième (19,55 %) derrière le candidat REM (25,11 %) ;
  • dans le Lot, Aurélien Pradié, cadre dans l’agroalimentaire (LR), arrive deuxième derrière le candidat REM (28,67 %) ;
  • en Dordogne, Michel Delpon, négociant en vin, candidat (REM) devance largement (34,73 %) son concurrent FN du second tour (15,95 %) ;
  • en Charente-Maritime, Jean-Philippe Ardouin (REM), propriétaire d’un domaine viticole est en tête (28,77 %) devant le candidat LR (14,90 %) ;
  • dans l’Oise, Emmanuelle Bour (REM), ancienne directrice de France Galop, est en tête (28,99 %) devant le candidat LR (19,93 %) ;
  • dans le Gers, Christophe Soccio (REM) est en tête (24,35 %) devant le candidat PS (17,93 %) ;
  • dans l’Ain, Stéphane Trompille (REM), conseiller clientèle au Crédit agricole, arrive largement en tête (36 %) devant le candidat FN (18,51 %) ;
  • dans le Tarn, Jean Terlier (REM), avocat spécialiste du droit rural est en tête (32,48 %) devant le candidat LR (23,53 %) ;
  • dans la Manche, Blaise Mistler (REM – 23,77 %) ancien conseiller au cabinet Gaymard à l’Agriculture, devance un candidat ‘divers’ (16,89 %) ;
  • dans l’Eure, Emmanuel Camoin (FN), gérant d’une société de matériel pour l’agro-alimentaire est qualifié avec 19,54 %. Il affrontera le candidat REM (34,92 %) ;
  • en Seine-Saint-Denis, Véronique Avril (REM), ex du cabinet de Jean Glavany rue de Varenne, est en ballotage difficile (20,69 %) derrière le candidat FI (27,69 %) ;
  • dans le Vaucluse, le sociologue Jean Viard (REM) devance, avec 33,3 %, le député LR sortant Julien Aubert (20,96 %) ;
  • en Gironde Loïc Prud’Homme (FI) technicien à l’Inra est en ballotage difficile (19,02 %) derrière le candidat REM (33,43 %) ;
  • dans les Alpes-Maritimes, Loïc Dombreval, vétérinaire, maire de Vence, candidat (REM) est en tête (35,34 %), devant le candidat FN (22,55 %) ;
  • dans le Maine-et-Loire, Philippe Bolo, ingénieur agronome, candidat REM arrive largement en tête (41,62 %) devant le candidat LR (20,41 %) ;
  • dans la Marne, Aïna Kuric, « chef d’entreprise dans l’oenotourisme », candidate REM est en tête (34,34 %) devant le candidat LR (26,44 %) ;
  • en Vendée, Pierre Latombe (REM), cadre au crédit agricole est en ballotage favorable (40,05 %), devant le candidat LR (13,65 %) ;
  • Bertrand Barraud (LR Puy de Dôme), vétérinaire, est en ballotage difficile derrière le candidat Modem/REM (32,92 %) ;
  • Frédéric Descrozaille, ancien directeur d’Interfel, candidat (REM) dans le Val-de-Marne est en ballotage favorable (39,73 %) devant le candidat LR (22,99 %) ;
  • dans le Pas-de-Calais, Agnès Caudron (FN), conseillère régionale, ‘agricultrice’ et/ou ‘technicienne MSA’ arrive en deuxième position (23,38 %) derrière le candidat Modem/REM (27,66 %).

(1) : à l’exception de quelques personnalités battues, nous n’évoquons ici que les candidats ‘agricoles’, que nous avions repérés, qualifiés pour le second tour. Les absents sont donc éliminés

(2) : les sigles : LR = Les républicains ; PS = Parti socialiste ; FI = la France insoumise ; FN = Front national.

Categorie: Le dossier de la semaine