Brèves de Blog | Lundi 3 juillet 2017

Belle récolte en perspective pour l’ail français

La récolte 2017 de l’ail français a démarré plus tôt que d’habitude (début juin dans le Sud-ouest). Elle s’annonce plutôt bonne avec des superficies en hausse (2960 ha, + 464 ha par rapport à 2014) et des volumes estimés à 22 100 tonnes, soit la plus forte récolte des 5 dernières années. La démarche « Mon ail français », lancée en 2015 au plus fort de la crise, porte ses fruits. Et en 2016, les prix payés aux producteurs ont été très corrects (entre 2,5 et 2,8 euros le kilo pour un prix de revient à 2,3 euros le kilo). « Mais le contexte mondial est différent en 2017 » prévient Christiane Pieters, présidente de l’interprofession de l’ail (Aniail). La Chine et l’Espagne ont une récolte abondante qui pourrait peser sur le marché français. On parle déjà de propositions d’achats à moins de 1 euros le kilo. « Si ces prix se confirment, on va détruire tout ce qui a été fait, poursuit-elle. Les producteurs seront très vigilants. J’alerte les metteurs en marché à être très attentifs quand on leur proposera de l’ail français à un prix bas » conclut Christiane Pieters.

Au conseil des ministres : un texte sur la santé au travail en agriculture

Le conseil des ministres du 28 juin a examiné le projet de loi autorisant la ratification de la convention n° 184 de l’Organisation internationale du travail relative à la sécurité et la santé dans l’agriculture. « L’objectif de la convention est de tenter de prévenir les accidents et les atteintes à la santé liés au travail en éliminant, en réduisant ou en maîtrisant les risques dans le milieu de travail agricole ». La France deviendra le 17ème pays à ratifier cette convention.

Hausse des emblavements en pommes de terre

Les emblavements en pommes de terre de conservation s’élèvent à 131 640 ha en 2017 contre 125 250 ha en 2016, ce qui correspond à une hausse de 5,1 % des surfaces, soit 6 390 ha supplémentaires (la hausse des surfaces était de 5,3 % en 2016), indiquent le CNIPT et l’UNPT. Les hectares supplémentaires sont essentiellement observés en Hauts-de-France (+ 4 710 ha), en Haute-Normandie (+ 650 ha) et en Champagne-Ardenne (+ 480 ha).

Naissance du registre des lobbyistes

La loi sur la transparence, la lutte contre la corruption et la modernisation de la vie économique (loi Sapin II) impose aux représentants d’intérêts participant à la décision publique ou à la fabrication de la loi (lobbyistes) à s’enregistrer dans un répertoire numérique tenu par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). Cette obligation est effective depuis le 1er juillet.

Christian Berthe réélu à la présidence de l’UNCGFL

Le conseil d’administration de l’UNCGFL s’est réuni le 27 juin. Il a réélu à l’unanimité Christian Berthe. Le nouveau bureau de l’Union des grossistes en fruits et légumes se compose ainsi : président : Christian Berthe ; vice-président (GASC) : Bernard Estivin ;
 vice-président (grossiste sur marché) : Dominique Monloup ;
trésorier : Jérôme Desmettre ;
membres : Jean-Hugues Belland, Benoît Gilles, Laurent Grandin, Jean-Brice Hernu. « Trois nouveaux membres ont rejoint ce Conseil d’Administration venant renforcer la représentation des régions et des réseaux » précise l’Union : Christian Chapotat (Nantes), Mathieu Mahebeze (Transgourmet f&l) et Florian Plo-Salasc (Montpellier).

Croissance modérée pour la tonnellerie française en 2016

Les entreprises adhérentes à la Fédération des Tonneliers de France ont produit 601 595 fûts pour un chiffre d’affaires de 409 millions d’euros, soit une augmentation de 2,2% en volume et 4,6% en valeur. Le volume des grands contenants connait quant à lui une hausse de 5% avec 1 450 unités produites. « Les Tonneliers de France demeurent leaders mondiaux et continuent de tirer leur épingle du jeu à l’export avec 394 542 fûts vendus à l’étranger (66%) pour un chiffre d’affaires de 280 millions d’euros (68%) » précise la fédération.

et aussi :

  • directeur de l’Irstea, Jean-Marc Bournigal devient directeur de l’AGPB ;
  • la 10ème édition des Assises nationales de la Bio se tiendra le 21 septembre dans le cadre du salon Tech&Bio (Drôme) sur le thème « « Les défis de l’emploi dans les métiers de la Bio : comment trouver les professionnels de demain et comment les former ? » ;
  • l’Anses présente les résultats de sa troisième étude nationale des consommations alimentaires (INCA 3) ;
  • Natexpo s’annualise : après l’édition 2017 qui se tiendra du 22 au 24 octobre à Paris, Natexpo 2018 sera organisé les 23 et 24 septembre à Lyon ;
  • Yves Legros, directeur général de Candia, vient d’être élu président de Syndilait. Il succède à Giampaolo Schiratti ;
  • Jean-Luc Chauvin, président de la Chambre de commerce et d’industrie Marseille-Provence est élu président de Provence Promotion.

Categorie: Brèves de blog