To Brex or not to Brex ? | Lundi 17 juillet 2017

Les négociations commencent mal

Michel Barnier, négociateur en chef de l’UE pour le Brexit, a tenu une conférence de presse le 12 juillet à Bruxelles, pour faire le point sur les négociations avec le Royaume-Uni. Le constat est clair : ça coince à tous les étages. Premier sujet de discorde : les impayés. Barnier a prévenu les Britanniques qu’ils devaient honorer toutes les factures impayées (on parle désormais de 100 milliards d’euros) avant de discuter d’une future relation avec l’UE. « Plus tôt les Britanniques nous ferons part de leurs positions, mieux ça vaudra. Nous leur avons transmis les nôtres, nous sommes prêts », a déclaré le négociateur. Même blocage sur les droits des citoyens : l’Europe considère que la proposition britannique ne garantit pas aux citoyens européens vivants au Royaume-Uni les mêmes droits que les citoyens britanniques vivants dans l’UE. En résumé, Michel Barnier juge les premières discussions avec le Royaume-Uni « décevantes ». Ca promet. (Avec Euractiv et la presse européenne).

Categorie: Brèves de blog