dimanche 18 février 2018

Visiteurs : 205 288   
TV AGRI
TV AGRI

To Brex or not to Brex ?

Parlement européen : pour qui les 73 sièges britanniques ?

Les prochaines élections européennes auront lieu en juin 2019, soit quelques semaines à peine après la sortie du Royaume-Uni. Conséquence, les 73 sièges des députés britanniques seront libres. Déjà à Bruxelles et à Strasbourg, les manoeuvres ont commencé pour se les partager. La France, 74 sièges actuellement, considère qu’elle est le pays qui a été le plus mal traité par la dernière réforme (elle avait 81 sièges avant). Elle espère obtenir entre 4 à 5 sièges supplémentaires, mettant en avant l’augmentation de sa population. Une partie des sièges libérés pourraient être réservés à des listes transnationales. Enfin, des sièges pourraient être supprimés pour ramener le nombre de députés à 700 (750 actuellement).

Le Brexit menacerait les IGP

Le Brexit serait une menace pour les IGP. C’est ce qu’indique la Commission européenne dans un document d’orientation publié le 6 septembre. « La sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne créera des incertitudes à la fois pour le Royaume-Uni et pour les 27 partenaires de l’UE, écrit-elle. Dans le cas spécifique des indications géographiques protégées (.) le Royaume-Uni devrait mettre en place une législation nationale assurant l’avenir de la protection. Cette protection devrait être comparable à celle qui est fournie par le droit européen ». La Commission demande que les indications géographiques bénéficient d’une « reconnaissance automatique » au Royaume-Uni après le Brexit.