dimanche 29 janvier 2023

Visiteurs : 664 919   

To Brex or not to Brex ?

Impacts négatifs du Brexit pour l’agriculture européenne

Quoiqu’en pense certains ‘optimistes’ à la naïveté désarmante, le Brexit aura bien lieu le 29 mars 2019, soit dans un peu plus de 15 mois. La seule question est de savoir si le Brexit sera hard ou soft. Pour l’agriculture européenne et les échanges agricoles entre l’UE et un Royaume-Uni devenu un pays tiers, les conséquences seront importantes. Le Parlement européen a compilé plusieurs analyses sur ce sujet. Il en ressort que les impacts négatifs seraient de divers ordres : « réintroduction de tarifs douaniers, perte de l’accès préférentiel au marché britannique, hausse des coûts administratifs ». Le document préconise de « combiner des mesures temporaires pour gérer le choc sur les marchés, avec des mesures plus structurelles pour aider les agriculteurs et les opérateurs à s’adapter ». Le rapport propose de s’inspirer des conséquences de l’embargo russe et de la crise laitière pour mieux utiliser les aides au stockage. Pour les fruits et légumes, le retrait des surplus « serait pertinent mais de manière transitoire ». Le rapport se préoccupe également du long terme et suggère d’accompagner les agriculteurs européens notamment pour la conquête de nouveaux marchés.