dimanche 23 septembre 2018

Visiteurs : 278 475   

L’Europe, l’Europe

Parlement européen : la France aura 5 députés de plus

Le Parlement européen a adopté les contours de sa future composition, en 2019, après la sortie du Royaume-Uni. Le nombre de députés passera de 751 à 705 (- 46). Les britanniques ayant 73 sièges, il reste 27 sièges à redistribuer. Le Parlement a par ailleurs refusé l’idée de listes transnationales, ces 27 sièges sont donc attribués aux pays considérés comme sous-représentés. La France gagne 5 sièges (le maximum) : elle passera de 74 à 79 parlementaires. Elle conserve ainsi la deuxième délégation en nombre derrière l’Allemagne (stable à 96 élus). En plus de la France, 13 autre pays gagnent des sièges supplémentaires (entre 1 et 5). Cette nouvelle composition du Parlement européen sera mise en place pour les élections européennes de juin 2019. Les 73 parlementaires britanniques ne pourront plus siéger dès le lendemain du Brexit, soit à partir du 30 mars 2019.

Pesticides : création d’une commission spéciale au Parlement européen

En session plénière à Strasbourg, le parlement européen a adopté le 8 février la création et la composition d’une commission spéciale qui examinera la procédure d’autorisation de l’UE pour les pesticides. La création de cette commission a été décidée dans la foulée de la ré-autorisation du glyphosate. Elle aura pour mission notamment d’examiner la procédure d’autorisation de l’UE pour les pesticides ; les possibles défaillances dans la façon dont les substances sont évaluées et autorisées scientifiquement ; le rôle de la Commission européenne dans le renouvellement de l’autorisation du glyphosate ; les possibles conflits d’intérêt dans la procédure d’approbation ; et le rôle des agences de l’UE. Le mandat de cette commission spéciale est de neuf mois. Elle produira un rapport final qui devra être approuvé par le Parlement. La Commission est composée de 30 membres représentant tous les groupes politiques de l’hémicycle européen (9 PPE, 8 S&D, 3 ECR, 3 ALDE, 2 GUE, 2 Verts, 2 EFDD, 1 ENF). 5 députés français en font partie : Angélique Delahaye (PPE), Eric Andrieu (S&D), Michèle Rivasi (Greens), Michel d’Ornano (EFDD), Philippe Loiseau (ENF). Angélique Delahaye a été désignée coordinatrice du Groupe PPE pour cette commission. La première réunion devrait se tenir la troisième semaine de février. Elle permettra d’élire le président, les vice-présidents et les deux co-rapporteurs. Selon certaines sources, le français Eric Andrieu et le tchèque Pavel Poc (S&D), seraient les favoris pour le poste de président.

Allemagne : une femme au ministère de l’Agriculture

Julia Klöckner (CDU) devrait être nommée ministre de l’Agriculture du gouvernement allemand. Un accord de coalition a finalement été signé entre la CDU d’Angela Merkel et le SPD de Martin Schulz. Vice-présidente fédérale de la CDU, Julia Klöckner, 45 ans, a été notamment secrétaire d’État parlementaire du ministère de l’agriculture de 2009 à 2011. Elle succédera à Christian Schmidt (CSU). Après une carrière d’enseignante, Julia Klöckner a fait un passage dans la presse vinicole comme journaliste à Weinwelt, puis comme rédactrice en chef de Sommelier Magazin. Selon sa fiche Wikipédia, elle a même été élue reine locale du vin (Naheweinkönigin) en 1994, puis reine du vin allemand (Deutsche Weinkönigin) un an plus tard. Ce qui n’est pas fait pour nous déplaire. Notons toutefois que le contrat de gouvernement doit encore être approuvé par les militants du SPD.

Conseil des ministres de l’UE le 19 février

Le prochain conseil des ministres de l’Agriculture de l’UE se tiendra le 19 février à Bruxelles. Les ministres procèderont à un échange de vues concernant la communication de la Commission sur « L’avenir de l’alimentation et de l’agriculture » au cours duquel ils mettront l’accent sur le soutien direct, les aspects environnementaux et le développement rural. Il y aura ensuite un débat sur le rôle de l’agriculture dans le cadre du réexamen de la stratégie de l’UE pour la bioéconomie et sur le plan « Protéines » de l’UE. « Un déjeuner informel sera organisé sur le thème « PAC: des choix stratégiques » » précise le communiqué du Conseil.