mardi 20 novembre 2018

Visiteurs : 292 398   

To Brex or not to Brex ?

La diminution du budget agricole semble désormais inévitable

Après la, récente, rencontre informelle des chefs d’Etats et de gouvernements à Bruxelles, la diminution du budget agricole et de celui des fonds structurels semble inévitable. Le Brexit laisse un trou total des 80 Mrds d’euros dans l’ensemble du budget de l’UE pour 2021 à 2027. Les contributeurs nets (Danemark, Pays-Bas, Suède, Autriche) refusent l’augmentation de leur contribution. Ils ne veulent pas verser plus de 1 % du PIB au budget communautaire (contre 1,13 % actuellement) : à UE moins grande, budget moins grand ! De son côté, la Commission propose de ‘compenser’ le trou britannique par une contribution s’élevant à 1,3 % du PIB de chaque Etat membre. Sans augmentation du budget des 27, le budget agricole baisserait de 15 %. La Commission doit faire sa proposition finale le 2 mai. Notons enfin que l’Autriche, chef de file des opposants à une hausse du budget, prendra la présidence de l’Union européenne du 1er juillet au 31 décembre 2018.