dimanche 24 juin 2018

Visiteurs : 258 389   
TV AGRI
TV AGRI

Nouvelles fraîches

10 juin : la FNSEA et les JA se préparent à bloquer les raffineries

Le réseau FNSEA/JA organise le 10 juin une journée de mobilisation à l’échelle nationale. « Dans l’ensemble de nos régions, les agriculteurs vont bloquer des sites stratégiques, symboles des distorsions de concurrence que nous subissons » indique un communiqué commun des deux syndicats. La cible est en réalité les raffineries, « des lieux stratégiques pour l’Etat » qui « symbolisent le double discours dont nous sommes victimes » peut-on lire dans une note au réseau. Les deux syndicats veulent mettre en avant les « incohérences » du projet de loi Agriculture et alimentation adopté le 30 mai à l’Assemblée nationale. S’ils reconnaissent des avancés avec une négociation des prix « qui tient compte des coûts de production des agriculteurs », ils dénoncent de « nouvelles charges » et la concurrence « déséquilibrée » avec des produits importés. La mobilisation devrait se dérouler du 10 au 15 juin.

EGA : Le Foll se lâche

Alors qu’on l’avait peu entendu (c’est un euphémisme, cf. notre Blog du 28 mai), pendant les débats à l’Assemblée nationale Stéphane Le Foll a dit tout le mal qu’il pensait du projet de loi Agriculture et alimentation (France Info du 30 mai). Cette loi « n’apportera pas grand-chose », a-t-il déclaré. « L’idée que le prix tienne compte des coûts de productions, ce n’est pas une révolution ». « Ce qui me paraît le plus embêtant, poursuit-il, ce n’est pas d’avoir fait une loi, il y a des choses plus ou moins positives, mais c’est d’avoir laissé croire qu’avec une loi on va fixer les prix » a-t-il ajouté. « La FNSEA n’a pas mesurée le fait que dans ces domaines-là, il y aussi les questions de régulation des marchés qui sont posées, la mutation de l’agriculture qui est à organiser ». Quant au glyphosate, « cela ne sert à rien d’engager une interdiction (.) La preuve, c’est que maintenant on recule. C’est trois ans avec des dérogations, c’est Nicolas Hulot qui l’a dit. Donc, le sujet a été mal abordé dès le départ ». « On discute symboliquement de l’interdiction, tout le monde monte au créneau, tu interdis tu es un vrai écolo, tu autorises tu es un gros salaud. Résultat, personne ne se pose la question de savoir si c’est pour remplacer le glyphosate par une autre molécule chimique. Le débat pour moi, il est là », a conclu l’ancien ministre de l’Agriculture.

FranceAgriMer : 50 projets d’expérimentation pour les fruits et légumes

A l’occasion du conseil spécialisé fruits et légumes de FranceAgriMer qui s’est tenu le 23 mai, un bilan de l’appel à projets expérimentation 2018 a été présenté. 50 projets ont été retenus pour la filière fruits et légumes
 pour un montant d’aide global de 6 724 625 €, soit 51 % du budget disponible pour l’ensemble des filières agricoles. Au total, pour toute les filières, 106 projets pluriannuels ont été retenus, pour un montant d’aide global de 13,2 M€.

Elections aux Chambres d’agriculture : parution de l’arrêté fixant les dates du scrutin

Le Journal officiel du 30 mai publie l’arrêté fixant les dates du scrutin pour les élections aux chambres d’Agriculture. Les électeurs sont appelés à voter « dès réception du matériel électoral » et jusqu’au 31 janvier 2019 à minuit (le cachet de la poste faisant foi). La campagne électorale commencera le 7 janvier et s’achèvera le 30 janvier 2019.