samedi 19 janvier 2019

Visiteurs : 303 639   

Nouvelles fraîches

Guillaume : une semaine très bio

L’agenda du ministre de l’Agriculture Didier Guillaume pour cette semaine est très coloré AB. Ce lundi 26, il a un entretien avec Gérard Michaut, président de l’Agence Bio. Mardi 27, il intervient devant les Assises de l’agriculture biologique. Auparavant, il aura successivement rencontré Oliver Nasles, président du comité national d’agriculture biologique de l’Inao, puis Charles Pernin, Délégué́ général et Didier Perreol, administrateur du Syndicat national des entreprises bio (Synabio). 


Congrès de la CR à Vannes

Le congrès de la Coordination rurale se tiendra le 6 décembre à Vannes (Morbihan). Jean Quatremer, correspondant de Libération à Bruxelles, interviendra sur le thème « L’Europe au péril du populisme ». Jacques Carles, président d’Agriculture Stratégies, évoquera la question de la « réforme en profondeur de la PAC dans un cadre multilatéral à renouveler ». Une partie du congrès sera consacré à la préparation des élections aux chambres d’Agriculture.

Hausse du budget de l’Agriculture… en Allemagne

Le budget 2019 du ministère de l’agriculture allemand augmente de 5% pour atteindre 6,3 milliards d’euros. Il prévoit notamment +25 millions d’euros pour des dégâts de sécheresse en forêts, +38 millions d’euros pour accompagner une sortie de la castration sans anesthésie des porcelets, dont 8 millions d’euros pour la formation à l’anesthésie par inhalation, et 2 millions d’euros pour aider les achats d’installations d’anesthésie. 9 millions d’euros sont prévus pour la stratégie en cultures arables, à présenter en automne 2019, et en particulier pour le traitement des lisiers ; … (avec Socopag).

Convention de Berne : le statut du loup à l’ordre du jour

Le « comité permanent de la Convention relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel en Europe » (Convention de Berne) se réunit à Strasbourg du 27 au 30 novembre. Le déclassement de canis lupus d’espèce strictement protégée en espèce simplement protégée est à l’ordre du jour de cette session. Dans un courrier au Premier ministre, la FNSEA, JA, les fédérations nationales bovines et ovines, les chambres d’Agriculture, demandent que la France se prononce en faveur de cette révision du statut du loup. Cela tombe bien, à l’occasion d’une audition au Sénat, Didier Guillaume s’est engagé à porter le sujet du statut du loup » au niveau européen ».

Transformation : les fruits et légumes ont souffert de la météo

De nombreuses productions de fruits et légumes destinés à la transformation ont été fortement impactées par la météo (hiver et printemps très arrosés, des orages très destructeurs, une longue canicule et une longue sécheresse) indique l’interprofession Anifelt. La plupart des secteurs affichent des reculs conséquents : – 19% en petits pois ; – 10 % en haricots ; – 30 % en choux (à choucroute) et en betteraves rouges ; – 25 % en tomates ; – 20 à -30 % en salades prêtes à l’emploi ; – 32 % en pruneaux. La production de pommes de terre pour la transformation alimentaire (surgélation, purées et chips) est déficitaire de 10%, celle pour l’industrie féculière de 20%.