samedi 24 août 2019

Visiteurs : 359 861   

Dans les régions

Occitanie : 800 millions d’euros pour le plan montagne

Le plan montagne d’Occitanie a été adopté par la région, l’Etat et la Caisse des Dépôts en partenariat avec les conseils départementaux. Il prévoit une enveloppe de 800 millions d’euros sur six ans, dont 550 millions issus de la région. Les premières mesures sont mises en œuvre à partir de ce mois de février 2019. L’objectif est de « permettre le développement des deux massifs présents sur la région, les Pyrénées et le Massif central, dont le nombre d’habitants représente un cinquième de la population d’Occitanie ». Le plan prévoit ainsi de soutenir le développement des commerces de proximité ; ou encore de développer l’offre de formation à l’échelle de chaque massif, pour accompagner les très petites entreprises dans leurs objectifs d’adaptation, de développement. La région réfléchit par ailleurs à la possibilité d’accompagner la création de circuits-courts et de micro- filières.

Maires ruraux : suspendre les fermetures pendant le grand débat

« Les maires ruraux de France demandent à l’État de suspendre toute réorganisation de service public en cours allant dans le sens de fermetures (écoles, hôpitaux, maternités, transport ferroviaire, trésor public, etc.) » pendant le grand débat national écrit l’Association des maires ruraux de France dans un communiqué. Ils demandent également que soit mis un terme aux « annonces inappropriées » relatives aux projets de réorganisation territoriale non voulue par les élus et les habitants. Il s’agit en particulier des projets de fusion des départements et des métropoles pour lesquelles, sans aucune concertation avec les maires des départements concernés, certaines annonces viennent « mettre de l’huile sur le feu », quand la sérénité du dialogue doit être recherchée. Enfin, l’Association des maires ruraux de France demande que le Parlement et l’exécutif se saisissent très vite de sa proposition d’Agenda rural.