jeudi 18 juillet 2019

Visiteurs : 350 587   

Dans les régions

Programme Leader : Régions de France met en cause la période Hollande

Dans un communiqué, Régions de France rappelle la situation critique du programme Leader en France. Ce programme s’élève à 680 millions d’euros pour la programmation 2014-2020. Mais seulement 5% des crédits ont été versés aux porteurs de projets, et 13,5% de l’enveloppe a été́ engagée. « Une situation inacceptable pour des investissements vitaux pour les territoires concernés » constate Régions de France. « Ce ne sont pas les Régions qui sont à blâmer pour cette situation scandaleuse, mais les conditions dans lesquelles a été́ effectué le transfert en 2014 de l’autorité́ de gestion du FEADER aux Régions par le gouvernement de l’époque, qui a souhaité garder la main sur l’instruction et le paiement des dossiers » poursuit l’association.

Une mission sur l’agenda rural

Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales a installé la mission chargée de formuler des propositions au Gouvernement pour élaborer un agenda rural. La construction de cet agenda rural s’inscrit dans le prolongement d’une résolution votée par le Parlement européen le 3 octobre dernier en faveur de l’adoption d’une politique spécifique à destination des territoires ruraux de l’Union, l’agenda rural européen. La mission est composée de personnalités reconnues pour leur expérience territoriale et leur connaissance des enjeux des territoires ruraux : Daniel Labaronne, député d’Indre-et-Loire, Vanik Berberian, président de l’AMRF, Pierre Jarlier, maire de Saint-Flour, Cécile Gallien, maire de Vorey, Patrice Joly, président de l’association Nouvelles Ruralités. Elle doit présenter ses propositions d’ici le mois de juin.