dimanche 26 mai 2019

Visiteurs : 331 984   

Nouvelles fraîches

Légumes : des prix « trop élevés » en rayon

« La fraise gariguette est entrée en crise conjoncturelle et la fraise ronde flirte avec des prix anormalement bas depuis le 2 mai. Les tomates sont en situation de prix anormalement bas depuis fin avril et seront bientôt en crise. En concombres et salades, cela n’est guère mieux » constate Légumes de France (LDF). « En cette période de mauvaise situation de marché, nous constatons une nouvelle fois, à notre grand regret, des prix en rayon trop élevés pour la saison – ce qui pénalise les consommateurs – et surtout très décalés par rapport aux prix payés aux producteurs. Nous constatons aussi que les produits d’importation sont encore bien présents en magasins. Nous ne pouvons l’accepter » explique Bruno Vila, secrétaire général de LDF. Le syndicat annonce des « visites de courtoisie » en GMS avec relevés de prix et d’origine. « Nous veillerons à ce que la situation s’améliore rapidement ! » conclut Bruno Vila.

Importation de cerises : la Turque ‘oui’, l’Autrichienne ‘non’

Le Journal officiel (11 mai) publie un ‘avis’ sur les importations de cerises en France. Les importations de cerises fraiches sont interdites pour les fruits en provenance de la quasi totalité des pays tiers. Curieusement, elles sont interdites en provenance de trois pays de l’UE (Autriche, Roumanie, République tchèque) et autorisées pour trois pays tiers : l’Argentine, le Chili et … la Turquie. En ce qui concerne la Turquie, seules les cerises ‘acides’ (destinées à la transformation) sont interdites à la transformation en France.

3 millions d’euros pour reboiser 1 000 hectares de forêts

Le Fonds de dotation Plantons pour l’avenir a accordé une aide financière de 226 000 euros pour 17 nouveaux projets de (re)boisements, dans le cadre du 10ème Appel à projets national. « Ce sont désormais 1 000 hectares sur 176 propriétés forestières partout en France, qui ont bénéficié de la trésorerie nécessaire pour réaliser les travaux de plantation et d’entretien, indispensables au renouvellement de nos forêts » constate la structure dans un communiqué. Plantons pour l’avenir est un Fonds de dotation créé en 2014 par des professionnels de la gestion durable des forêts. Soutenu notamment par le Groupe Crédit Agricole, il apporte la trésorerie nécessaire aux propriétaires qui s’engagent dans le renouvellement et la gestion de leurs peuplements forestiers.