jeudi 20 juin 2019

Visiteurs : 339 584   

Carnet : décès de Catherine Brunner

Une consœur, une collaboratrice, une amie nous a quittés

La journaliste Catherine Brunner est décédée le 25 mai dernier. Après un passage dans la presse agricole départementale (Vaucluse Agricole), elle deviendra correspondante pour le Sud-Est du groupe de presse ABC (Fld, Les Marchés, etc.). En 1998, elle contribua largement au lancement de Fld hebdo, une des seules à croire à ce projet, mettant au service des deux journalistes ‘Parisiens’ absolument ignorants de la filière fruits et légumes, son réseau, son très riche carnet d’adresses, sa connaissance du monde agricole et plus particulièrement celle de la filière fruits et légumes du Vaucluse et des Bouches du Rhône. C’est la marque des grands correspondants ! Elle fit aussi partie de l’aventure du Miffel à Cavaillon.
Catherine était une chasseuse de scoops. Elle mettait toujours son stylo là où ça fait mal, ce qui lui valut parfois quelques inimitiés, mais aussi la reconnaissance dans le métier, ce qui est la marque des professionnels.
Ces dernières années, elle avait fait un détour par la chasse (Le chasseur français, L’effort cynégétique du Vaucluse), par curiosité, et aussi parce-que la condition de pigiste était devenue difficile. Elle était devenue incollable sur la vie et les mœurs du singularis porcus en Camargue.
Parallèlement à ses activités dans la chasse, Catherine était devenue correspondante locale pour La Provence. Cela se passait bien, elle venait de se voir confier des secteurs supplémentaires. Catherine, qui préparait sa retraite, fonctionnait beaucoup à l’affect, au coup de cœur. Un coup de téléphone nous rapprochait de temps en temps pour « faire la palabre ».
Au-delà de la consœur, c’est une amie qui nous manque déjà. « Il pleut et ça me met de mauvaise humeur », disait-elle. Nous avons l’humeur pluvieuse depuis qu’elle est partie.

MB & OM