vendredi 23 août 2019

Visiteurs : 359 332   

Nouvelles fraîches

Union européenne : Rome revendique le poste de commissaire à l’Agriculture

Le Premier ministre italien Matteo Salvini (Ligue du Nord) revendique pour son pays le poste de commissaire à l’Agriculture. Il met notamment en avant le score de son parti (plus de 34 % des voix) aux dernières élections européennes. La démarche du chef du gouvernement de la péninsule est saluée par les principales organisations agricoles du pays (Coldiretti et Confagricoltura). Mais la Ligue du Nord siège au sein du groupe «Identité et démocratie» (avec le rassemblement national), 5ème groupe du Parlement, dont elle a obtenu la présidence (cf. L’Europe, l’Europe ci-après). Or les futurs commissaires devraient être issus de la future majorité du PE, soit une majorité PPE-S&D- Renew Europe, soit PPE-S&D- Renew Europe-Verts. Salvini soutiendra-t-il un italien comme Paolo De Castro, fin connaisseur des questions européennes, mais socialiste ? Notons que De Castro serait candidat à la présidence de la commission agricole du PE. Une présidence qui serait aussi revendiquée par les Verts européens. Les tractations ne font que commencer…

 Royaume-Uni : trois millions de pieds de vigne plantés en 2019

Trois millions de pieds de vigne ont été plantés en 2019 en Angleterre et au Pays de Galles. C’est une nette progression (+ 24 %, + 690 hectares) par rapport à 2018 (1,6 million de pieds plantés) et 2017 (1 million). La surface en vigne outre-Manche dépasse désormais les 3000 hectares (3190). WineGB s’est fixé comme objectif de produire annuellement 40 millions de bouteilles de vin dans 20 ans (15,6 millions de cols actuellement). (avec Socopag)

Faux sang Place de la République : 6 activistes poursuivis

Les six militants qui ont versé du faux sang sur la statue de la République (place du même nom à Paris), le 8 juin dernier, en marge de la manifestation organisée par L214, seront jugés le 19 novembre. Ces membres de l’organisation « Boucherie Abolition » seront poursuivis pour dégradation de bien public en réunion.

Récolté dans la presse

« Beaucoup de communes formulent des cahiers des charges exigeant dès 2020 les 50 % de produits de qualité́ et 20 % de bio [soit le seuil demandé pour 2022 par la loi Egalim, ndlr]. Cela veut dire que nos sociétés auront forcément recours à l’import pour atteindre le seuil de bio », d’autant que nombre de collectivités souhaitent opérer à coût constant (Dominique Bénézet, président du Syndicat national de la restauration collective, Maire-infos du 16 juin).

Murmures :

  • Bruno Le Maire s’est engagé devant des responsables de la FNSEA à maintenir l’exonération partielle de la taxe intérieure sur les carburants (TIC) pour les engins agricoles des agriculteurs dans le budget 2020. Cette exonération partielle représente un montant de 1,1 milliard d’euros au niveau national.