mercredi 13 novembre 2019

Visiteurs : 387 830   

To Brex or not to Brex

Brexit, ça passe ou ça casse

La semaine qui s’ouvre est annoncée comme « décisive ». Bon, concernant le Brexit, il y a déjà eu plein de semaines « décisive ». Mais le conseil européen des 17 et 18 octobre semble bien être le rendez-vous de la dernière chance pour éviter une sortie sans accord. Michel Barnier, négociateur en chef, a obtenu le feu vert des 27 pour tenter d’ultimes négociations avec Londres. La question irlandaise est évidemment au centre des préoccupations. Et l’espoir d’une sortie négociée est réapparu après une rencontre jugée positive entre les Premiers ministre britannique et irlandais. Mais Boris Johnson et ses troupes sont passés maîtres dans l’art de souffler le chaud et le froid. Ainsi, ce lundi 14 octobre, Sajid Javid, ministre des Finances britannique a annoncé qu’il présenterait le 6 novembre « le premier budget après la sortie de l’Union européenne », prouvant ainsi la détermination du gouvernement à sortir de l’UE le 31 octobre. To be continued…
PS : la révocation de trois Commissaires désignés, dont la française Sylvie Goulard (encore un joli coup de Jupiter), pourrait retarder l’installation de la nouvelle Commission, prévue le 1er novembre. La Commission Juncker serait alors prolongée et chargée d’expédier les affaires courantes. Un sursis pour le Brexit ?