mercredi 13 novembre 2019

Visiteurs : 387 829   

Nouvelles fraiches

Agriculteurs allemands : Nach Berlin

La mobilisation agricole dépasse la France. De nombreuses manifestations sont organisées dans différents pays d’Europe, aux Pays-Bas et en Allemagne notamment. Les agriculteurs allemands dénoncent les nouvelles contraintes environnementales. Ces manif’ sont organisées par le mouvement « Land schafft Verbindung ». Le prochain rendez-vous annoncé est le 26 novembre à Berlin, avec la volonté affichée de bloquer la capitale. Mais les agriculteurs sont divisés, notamment sur la place du syndicat majoritaire, le DBV.
Aux Pays-Bas les protestations agricoles continuent, en particulier contre l’intention du gouvernement d’acheter des terres afin de permettre de diminuer le cheptel animal. Les émissions d’azote doivent être drastiquement réduites. 18 000 projets de constructions sont bloqués à cause des dépassements de seuils autorisés (avec Socopag).  

Pommes de terre : une récolte européenne en hausse de 10 %

26,9 millions de tonnes : c’est la toute dernière estimation pour la récolte européenne de pommes de terre de consommation réalisée par le NEPG qui rassemble les syndicats de producteurs des 5 pays du nord-ouest européen : Allemagne, Pays-Bas, Belgique, France et Royaume-Uni. Dans le détail par pays, la production devrait s’élever à 4,270 millions de tonnes en Belgique (- 6 % par rapport à la moyenne quinquennale), 7,952 millions de tonnes en Allemagne (+0,6 %), 5,767 millions de tonnes en France (+10,6 %), 3,702 millions de tonnes (+0,2 %) aux Pays-Bas, et 4,809 millions de tonnes au Royaume-Uni (+1,2 %).

Le concours du « Grand n’importe quoi » :

Caroline Cayeux, maire (divers droite, ex LR, se rapprochant de LREM) de Beauvais (Oise), a pris un arrêté municipal interdisant les animaux sauvages dans les cirques de passage dans sa ville. « Le caractère itinérant des cirques fait obstacle au respect des normes concernant ces animaux car ils ne peuvent leur offrir un espace et des conditions de détention adapté » déclare-t-elle au Parisien (6 octobre). Le concours continu.