dimanche 16 février 2020

Visiteurs : 420 163   
medfel2020

To Brex or not to Brex

L’avertissement des présidents

« La libre circulation des capitaux, des marchandises et des services est indissociable de la libre circulation des personnes. A défaut de conditions équitables dans les domaines de l’environnement, du travail, de la fiscalité́ et des aides d’Etat, il ne saurait y avoir de large accès au marché unique. On ne peut pas conserver les avantages attachés au statut de membre lorsque l’on n’a plus cette qualité́ », lettre ouverte des présidents Charles Michel, président du Conseil européen ; David Sassoli, président du Parlement européen ; et Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne (le 31 janvier 2020).

Johnson précise sa position

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a publié le 3 février une déclaration écrite afin de préciser la ligne du Royaume-Uni dans les futures négociations. Ce document porte essentiellement sur les négociations commerciales. Boris Johnson rappelle les principaux points de sa position : la volonté de conclure un accord de type « CETA » avec l’UE ;
 la non-prolongation de la période de transition au-delà du 31 décembre 2020. ; aucun alignement réglementaire, aucune juridiction de la CJUE sur les lois britanniques dans aucun domaine.