mardi 2 juin 2020

Visiteurs : 434 233   
medfel2020

Brèves de Blog

Présence confirmée du loup en Seine-Maritime

Le Réseau loup-lynx de l’Office français de la biodiversité (OFB) a confirmé début mai « l’hypothèse de la présence du loup » dans le département de Seine-Maritime. Mais l’OFB ajoute que pour l’instant il ne considère pas « le département comme une zone de présence permanente de l’espèce ». Une cellule de veille « loup » a été mise en place. Fin avril, un loup gris aurait été aperçu en Eure-et-Loir.

3 nouveaux budgets de com’ alimentaire pour Gulfstream Group

Gulfstream Group vient de gagner trois nouveaux budgets de communication dans le secteur alimentaire. Il s’agit des budgets du Syndicat national des labels avicoles de France (SYNALAF), de l’Association Interprofessionnelle de la Banane (AIB), et du Comité interprofessionnel des palmipèdes à foie gras (CIFOG).

Le directeur général de l’OMC quittera ses fonctions le 31 août

Lors d’une réunion virtuelle de tous les membres de l’OMC tenue le 14 mai, le Directeur général Roberto Azevêdo a annoncé qu’il quitterait ses fonctions le 31 août, écourtant ainsi son deuxième mandat d’un an. Il souhaite que son départ anticipé permette aux membres de choisir son successeur au cours des prochains mois tout en préparant la douzième Conférence ministérielle, qui doit avoir lieu en 2021. Une question : à quoi sert encore l’OMC ?

Le bien-être animal à la sauce allemande

Julia Klöckner, ministre allemande de l’Agriculture, a participé à une émission de cuisine avec Johann Lafer, le chef étoilé le plus connu, et le plus présent dans les télévisions d’Allemagne et d’Autriche. Il s’agissait de préparer avec lui un repas à prix abordable, et donner des conseils de cuisine par temps de pandémie. Belle idée mais qui a valu une pluie de critiques à la ministre. En effet, l’émission était sponsorisée par les supermarchés Kaufland, et sur l’emballage des viandes hachées utilisées, on pouvait lire ‘classe 1 du bien-être animal’, c’est-à-dire le niveau le moins élevé, remplissant juste les conditions légales. Alors que la ministre revendique d’être en pointe sur cette question du bien-être animal ! (avec Socopag).

Au Journal officiel :

  • arrêté du 4 mai 2020 adaptant les dispositions de l’arrêté du 26 février 2015 relatif aux demandes d’extension des accords conclus dans le cadre d’une organisation interprofessionnelle reconnue pendant la période d’urgence sanitaire (JO du 5 mai).