mardi 14 juillet 2020

Visiteurs : 440 314   
medfel2020

To Brex or not to Brex

Des négociations de plus en plus tendues

La publication par le négociateur britannique d’une lettre, très critique, envoyée à Michel Barnier a énervé ce dernier. Le négociateur européen a répondu, et a rendu publique sa réponse. « «J’espère que dans les semaines à venir, l’UE réfléchira de nouveau à ses propositions d’une façon qui nous permette de trouver une issue rapide et constructive» écrivait David Frost. Pour le britannique la proposition de l’UE serait «un accord de relativement faible qualité, assorti d’une surveillance de l’Union sans précédent sur nos lois et nos institutions». Dans sa réponse, Michel Barnier déplore «le ton adopté» et redoute qu’il «ait un impact sur la confiance mutuelle et l’attitude constructive qui sont essentielles entre nous». Le troisième cycle de négociations doit débuter le 1er juin.

Et aussi :

  • Toulouse est candidate pour accueillir le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme qui doit quitter le Royaume-Uni pour cause de Brexit.