jeudi 6 août 2020

Visiteurs : 443 730   
medfel2020

Nouvelles fraîches

Belle soirée d’été à l’hôtel de Villeroy

C’est dans les jardins du ministère de l’Agriculture que Julien Denormandie a remis les insignes d’officier du Mérite agricole à François Lafitte président, notamment, de la Gefel, de l’Apfelso et de Prim’Land. Le ministre de l’Agriculture a salué l’engagement d’un « professionnel attaché au monde rural », « d’un entrepreneur qui aime le collectif ». « Là où vous êtes se trouvent les enjeux du moment » a conclu le ministre. Avec son franc parler habituel François Lafitte a rappelé quelques moments clés de son parcours, qui croise souvent l’histoire récente de la filière fruits et légumes. Ce fût le cas avec le très difficile dossier des plans de campagne. Ou plus près de nous la négociation, réussie, du dispositif TO-DE pour les travailleurs saisonniers. Un dispositif, le ministre l’a bien compris, que la filière souhaite ardemment conserver. Mais, regrette-t-il, « nous n’avons pas réussi à redonner de la dynamique » à la production nationale de fruits et légumes. « Nous sommes dans la décroissance » a-t-il ajouté devant un public peu nombreux, mais de qualité. Il est à relever que le ministre a tenu à rester un long moment après la cérémonie pour dialoguer avec les représentants professionnels présents. L’occasion de faire passer de nombreux messages.

Remaniement (1) : nomination de 11 secrétaire d’Etat

Le gouvernement de Jean Castex est désormais complet. 11 secrétaires d’Etat ont été nommés dimanche soir (le 26 juillet). Parmi eux, notons l’arrivée de Clément Beaune, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, chargé des affaires européennes ; de Bérangère Abba secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la transition écologique, chargée de la biodiversité́ ; et de Joël Giraud, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, chargé de la ruralité́.

Remaniement (2) : les cabinets toujours pas au complet

Trois semaines après la formation du nouveau gouvernement, la plupart des cabinets des ministres ne sont toujours pas officiellement nommés. Seul le cabinet du Premier ministre semble être au complet. Chez le ministre de l’Agriculture, seuls le directeur de cabinet et le chef de cabinet sont nommés. Notons à l’Outre-Mer la nomination de Michaëla Rusnac, conseillère action sociale, agriculture, logement et santé. Remarquons enfin un vaste renouvellement des conseillers à la présidence de la République. Une dizaine de conseillers sont sur le départ.

Et toujours l’agribashing

« Alors qu’il appliquait un traitement nocturne sur une parcelle à Gonfaron » (Var), un agriculteur a « essuyé deux coups de feu. Heureusement, les balles n’ont touché que la machine » rapporte Var matin (23 juillet).

Baisse annoncée du nombre de fonctionnaires dans certains ministères

Il faut s’attendre à une baisse du nombre des fonctionnaires dans certaines administrations centrales. «Nous avons pris la décision de maîtriser l’évolution de l’emploi public », a déclaré le ministre de l’Economie Bruno Le Maire le 23 juillet. « Il y aura des augmentations d’emplois dans des politiques jugées prioritaires comme la police, la justice et la santé » mais « il y aura aussi des réductions d’effectifs dans les secteurs où cela est possible » a-t-il ajouté. Des emplois vont aussi être créés dans l’administration territoriale, mais toujours sans augmenter le nombre total des fonctionnaires. Ce sont donc les ministères non ‘prioritaires’ qui vont voir leurs effectifs à la baisse. Y compris, certainement, l’Agriculture.