mercredi 30 septembre 2020

Visiteurs : 451 990   
medfel2020

Nouvelles fraîches

Corse : pas de rencontre entre l’Elysée et les agriculteurs

En marge du Sommet Euromed (qui réuni les sept pays méditerranéens membres de l’Union Européenne), qui s’est tenu les 10 et 11 septembre à Ajaccio, la présidence de la République a organisé plusieurs rencontres entre des secteurs économiques de l’Ile et des conseillers de l’Elysée ou de ministres. Mais il n’y avait « aucun représentant capable de recevoir un agriculteur » s’étonne la Chambre d’agriculture de Haute Corse. « Au-delà de l’injustice et du mépris affiché envers un secteur symbolique de la Corse et de ce qu’elle représente, la Chambre d’agriculture de Haute-Corse et la FDSEA de Haute-Corse dénoncent avec la plus grande fermeté la négation du poids économique et environnemental que représente l’agriculture en Corse » écrivent les deux organisations dans un communiqué. 

Le fantôme de la « menace fantôme »

« «Agribashing» : enquête sur la cellule Demeter, dispositif politique contre une menace fantôme » : c’était le titre d’un article de Libération publié sur le site du quotidien le matin du 7 septembre. Ce titre a-t-il été perçu comme excessif ? Y a-t-il eu une intervention extérieure ? Quoiqu’il en soit, le soir du même jour, l’article était accompagné d’un titre plus sobre : « Agribashing : Demeter, mais pourquoi faire ? ».

Attaques contre les agriculteurs : la FNSEA reçue par le Gouvernement

Christiane Lambert, présidente, et Jérôme Despey, secrétaire général de la FNSEA ont été reçus le 8 septembre par Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, pour évoquer la multiplication des agressions contre les agriculteurs, les bâtiments d’exploitations agricoles et les animaux. La FNSEA devrait également être reçue prochainement par Eric Dupont-Moretti, ministre de la Justice sur ce même sujet.

Et aussi :

  • la FNSEA devrait rendre ses propositions sur la Pac Post2020 fin novembre ;
  • le Congrès des JA aura lieu du 27 au 29 octobre à La Baule (à huis clos).