lundi 20 septembre 2021

Visiteurs : 532 027   

Nouvelles fraîches

Comparer un bistrot à un Starbucks, l’affront qui ne passe pas

Le refus essuyé par la candidature de l’art de vivre des bistrots et cafés de France au classement au patrimoine ethnologique et immatériel français en avril dernier a suscité un certain agacement des soutiens du dossier, à commencer par les premiers concernés. L’association qui porte le projet depuis 2018 avait pourtant changé son fusil d’épaule en élargissant le périmètre de la candidature à la France entière plutôt qu’à Paris, répondant ainsi à la demande de la Direction du Patrimoine du ministère de la Culture. Las, celle-ci continue à estimer que la « commensalité ouverte » mise en avant par l’association, qui traduit la faculté des bistrots et cafés à favoriser, en France, les échanges, le brassage et la mixité sociale, n’étaient pas propre à ces établissements. Le président de l’association Alain Fontaine se serait même vu répondre que « cet art de vivre ne différait pas de ce qui se pratique au sein d’enseignes américaines de fast-food comme McDonald’s ou de café comme Starbucks ». Une comparaison qui a fait bondir le patron du Mesturet, près de la Bourse, infatigable défenseur des comptoirs et de la culture populaire des bistrots, qu’ignorent manifestement les membres du comité du ministère de la Culture. Alain Fontaine a donc pris sa plume et adressé le 14 avril dernier une lettre ouverte pour faire part de son incompréhension à Emmanuel Macron, qui s’était pourtant montré très favorable au projet. Au sortir d’une crise qui risque de réduire encore un peu plus le réseau des bistrots français et la culture populaire qui les accompagne, il faut bien dire que la désinvolture du Comité à propos de ce projet a de quoi étonner. (Avec Socopag)

Le Petit Robert chute dans la truffade

« Truffade : Préparation de pommes de terre rissolées mélangées à du cantal fondu (cuisine auvergnate) ». En faisant rentrer ce plat traditionnel du Cantal dans son édition 2022, Le Petit Robert pensait certainement faire plaisir aux Auvergnats. Hélas, les auteurs du célèbre dictionnaire ont fait une grave erreur dans la recette. La truffade (comme l’aligot) n’est pas à base de cantal fondu, mais de tome fraîche de cantal. Ce qui est absolument différent. Si la tome n’est pas ultra fraîche, la truffade ou l’aligot ne filent pas. Les auteurs du dictionnaire ont promis de rectifier dès que possible.

Murmures

  • chef du Bureau Fruits et légumes et produits horticoles au ministère de l’Agriculture, Clément Jaubertie va quitter ses fonctions pour rejoindre la Commission européenne à Bruxelles, et plus précisément un service chargé de l’évaluation de la Pac. Selon nos informations, son remplaçant ne serait pas immédiatement nommé.