mercredi 30 novembre 2022

Visiteurs : 641 193   

Le Blog en campagne

Un député, futur directeur de l’Ania

Actuellement, et depuis juin 2017, député LREM de Haute-Garonne, Mickaël Nogal deviendra directeur de l’Ania le 1er mars prochain. Il remplacera Catherine Chapalain qui a quitté la direction générale fin 2021. L’intérim est assuré par Gilles Rouvière. D’abord membre du PS, il fait parti de la jeune garde qui rejoint très tôt Emmanuel Macron. Il sera l’un des co-fondateurs des Jeunes avec Macron. Avant de se lancer en politique, il travaillera pour Alliance 7 (de 2013 à 2015), qui rassemble plus de 400 entreprises du secteur de l’épicerie. Il occupera la fonction de responsable des relations extérieures. Il rejoindra ensuite le Commissariat général de la France à l’Exposition universelle de Milan en tant que responsable adjoint du pôle Relations internationales et Protocole. Fin 2015, il est nommé responsable des Relations Institutionnelles d’Orangina Suntory France. Sa nomination est officielle depuis le début du mois de janvier, mais il ne rejoindra l’Ania que le 1er mars, date de la fin de la session parlementaire, après avoir démissionné de son siège de député.

Glyphosate : faute avouée…

Dans la fameuse interview du Parisien du 4 janvier, Emmanuel Macron reconnaît «ne pas avoir réussi» sur le glyphosate. «Certains agriculteurs m’ont dit que si on les obligeait à sortir rapidement, ils allaient mettre la clé sous la porte, parce que leurs concurrents espagnols ou italiens, eux, pouvaient continuer à produire. C’est l’erreur que j’ai commise en début de quinquennat : il faut agir sur ces sujets au niveau européen (.) Cela ne marche pas si on le fait tout seul. Je ne peux pas mettre des agriculteurs dans des impasses et sans solution». C’est pas faute de lui avoir expliqué …

2022, année d’élections

Il n’y aura pas que l’élection présidentielle (les 10 et 24 avril) et les élections législatives (les 12 et 19 juin) en 2022. Des scrutins seront également organisés dans des territoires d’Outre-Mer : le 20 mars auront lieu les élections territoriales à Saint Barthélemy, Saint Martin, et Saint-Pierre-et-Miquelon ; ainsi que les élections à l’Assemblée territoriale des îles Wallis-et-Futuna.

Verts d’ici, Verts d’ailleurs : pour les Verts finlandais, « le nucléaire est une énergie durable »

Dans un entretien accordé au quotidien berlinois Welt am Sonntag (et rapporté par Courrier international, 9 janvier) Atte Harjannes, président du groupe des Verts au Parlement finlandais, explique que « nous devons utiliser toutes les technologies durables pour nous débarrasser des énergies fossiles ». « Bien sûr que l’énergie nucléaire est durable. La quantité́ de déchets est très faible par rapport à l’énorme quantité́ d’énergie neutre en CO2 que produit une centrale nucléaire. On peut stocker ces déchets en toute sécurité, contrairement aux gaz à effet de serre émis par une centrale à charbon ou à gaz » ajoute-t-il. La Ligue verte, le parti Vert finlandais, a « renoncé » en 2020 à sa position antinucléaire en s’appuyant sur « la science ». Transmis aux Verts d’ici.