samedi 2 juillet 2022

Visiteurs : 606 881   
medfel2022

Le Blog en campagne

Charente : un élu tout en nuance

La FDSEA de Charente a organisé récemment un débat dont l’invitée principale était Sylvie Brunel. Ce qu’a dit la géographe, dont les positions sont bien connues, n’a pas plus à un des élus présents. Il s’agit de Jean-François Dauré, maire (PS) de La Couronne et ex-président de GrandAngoulême « Je me suis infligé une conférence de la lobbyiste pro-agriculture productiviste », écrit l’élu sur Facebook. « Tout y est passé, négation du changement climatique, négation du danger pour la santé des pesticides, négation de l’utilité de la biodiversité, négation de l’urgence écologique, négation scientifique, négation de tout modèle agricole autre que le productiviste conventionnel, négation de la souffrance animale, négation de la détresse des agriculteur ». Il s’offusque par ailleurs que le débat ait été organisé dans un lycée agricole : ««Comment un lycée public agricole, chargé de l’éducation de nos jeunes peut-il laisser se dérouler une manifestation aussi orientée dans ses propres locaux ? À quand une véritable contradiction reposant enfin sur des arguments scientifiques avérés ? Très inquiétant ». Un élu tout en nuance. Cette réaction en ‘distanciel’ a fortement agacé Jean-Bernard Sallat, président de la FDSEA 16. « J’admire le courage de Jean-François Dauré. Ça me fait penser au chien qui aboie de loin puis fuit quand le danger s’approche. Avec lui, c’est ‘Courage, fuyons’’ écrit-il. Il était présent à la conférence, au même titre que d’autres élus. Il a parfaitement le droit de ne pas être d’accord. Mais il y avait une séance de questions-réponses, très libre en fin de conférence. Pourquoi ne pas avoir pris la parole pour défendre son point de vue ? Pourquoi ne pas avoir dialogué ? Pourquoi se taire, rentrer chez soi et ne s’exprimer que sur les réseaux sociaux ? ». Bonne question. Selon La Charente Libre, Jean-François Dauré, serait candidat aux prochaines élections législatives. Il faudra bien débattre alors, et pas que sur Facebook. (d’après La Charente Libre, 17 et 18 mars).

Legislatives : un arbo candidat

Arboriculteur, maire de Chenu (Sarthe), Eric Martineau a annoncé sa candidature sous l’étiquette Modem (majorité), dans la troisième circonscription de la Sarthe. Il brigue le siège de Pascale Fontenel-Personne, députée (LREM, majorité) sortante, qui ne se représente pas. Son suppléant sera Pascal Dupuis, maire du Grand-Lucé, apparenté socialiste.