dimanche 29 janvier 2023

Visiteurs : 664 921   

Nouvelles fraiches

« Végétalisation de l’alimentation » : des membres de la CP réagissent

3 élus de la Confédération paysanne ont décidé de répondre à l’appel de quatre cents philosophes : “Nous déclarons que l’exploitation animale est injuste et moralement indéfendable” (Le Monde du 4 octobre). « Vous vous trompez de combat ! Pire, vous appelez à un projet mortifère, dogmatique, et qui va à l’encontre du sillage tracé par les plus illustres penseurs des Lumières » écrivent les signataires* dans le même quotidien (daté du 20 octobre). « L’existence d’herbivores et de prairies est une nécessité pour protéger et nourrir les sols, l’eau et la biodiversité (.) Depuis toujours, les paysans considèrent les animaux et reconnaissent leur intelligence. La relation sensible que nous entretenons avec eux, que la zootechnie, arme du productivisme, a obligé certains à refouler, n’empêche pas d’appréhender la mort ». « Le projet d’agriculture paysanne, promu par la Confédération paysanne, propose l’autonomie, l’émancipation et la souveraineté alimentaire. Cette démarche se concrétise par une convergence d’intérêts entre les humains, les animaux et les territoires » concluent les auteurs.
Ces derniers temps, on a plus souvent vu la CP soutenir, voire participer, aux actions d’activistes spécialistes de l’agribashing. Cette intervention est la bienvenue…
* Stéphane Galais, responsable du groupe Humain-Animal de la CP ; Nicolas Girod, porte-parole national et Laurence Marandola, secrétaire nationale de la CP.

La France classée 4ème pays le plus vert au monde

Selon le classement mondial Green Future Index réalisé par la MIT technology Review, la France est le quatrième pays le plus vert au monde derrière l’Islande, le Danemark et la Norvège (source : transitionsenergies.com). Ce classement passe en revue 76 pays à partir de cinq critères : les émissions de CO2, la transition énergétique, la société verte, l’innovation verte et la politique climatique. Les derniers du classement sont la Russie, l’Iran, le Paraguay et le Qatar qui sont considérés comme des «abstentionnistes du climat». 15 des 20 premiers sont des pays européens. La France obtient ce bon score principalement grâce à son énergie nucléaire.
Bon, c’est un classement comme il y en a des tas, avec ses atouts et ses limites. Il me semble que l’on en a peu parlé ces derniers jours. Pourtant, en général, on nous bassine plus souvent les oreilles quand le résultat de ce type d’enquête correspond davantage à la grille de lecture de la bobosphère.

Le chiffre de la semaine

En 2021, les régions ont consacré 32 millions d’euros à l’installation et la transmission en agriculture.

A noter

  • le prochain congrès de la FNPFruits aura lieu les 16 et 17 février à Arles.