Les interprofessions françaises sont en train de plancher sur l’ouverture aux organisations professionnelles minoritaires. Une ouverture qui devrait être rendue obligatoire par la future loi d’avenir, au moins pour les syndicats agricoles. Interfel