Récolté dans la presse | Lundi 7 mars 2016

« L’auto exonération fiscale » de Baylet

Nommée présidente du groupe La Dépêche du Midi « Marie-France Marchand Baylet ôte une belle épine fiscale du pied de celui qui est toujours officiellement son mari » (alors qu’ils sont séparés depuis 15 ans et qu’elle est la compagne officielle de Laurent Fabius) écrit PresseNews. Nommé ministre de l’Aménagement du territoire le 11 février, Jean-Michel Baylet « ne pouvait pas conserver sa fonction de patron de presse ». « Privé de mandat social, il allait automatiquement perdre le bénéfice de l’exonération de l’impôt sur la fortune (ISF) concernant les biens professionnels » explique cette newsletter spécialisée dans la presse. « Calculée à partir de la valorisation de son empire (plus de 300 millions € de recettes consolidées en 2015), la note risquait d’être salée. Selon un fiscaliste, Baylet aurait dû débourser annuellement plusieurs dizaines de milliers d’euros d’ISF ». Son collègue ministre des Finances doit être content.

 

Categorie: Récolté dans la presse